EcoTree engage les entreprises pour l’environnement

EcoTree engage les entreprises pour l’environnement

Plus de 600 entreprises partenaires nous aident à entretenir les quelque 600 hectares de forêts dont nous avons fait l’acquisition et à entreprendre différents projets d’enrichissement de la biodiversité. Les forêts poussent en silence, elles sont pourtant la respiration du monde. Vous qui vous engagez à nos côtés, vous êtes leur porte-voix et leur soutien. Soyez-en remerciés et continuez de porter la bonne nouvelle : les forêts sont en pleine croissance en France et l’écologie n’a jamais été un sujet si sérieux !

EcoTree et les entreprises, en chiffres

Aujourd’hui, EcoTree gère près de 600 hectares de bois répartis dans 30 forêts, principalement dans l’Ouest de la France (Bretagne, Mayenne, Sarthe), mais aussi en Ile-de-France, en Côte-d’Or, dans la Nièvre, en Corrèze, dans la Creuse et dans le Limousin. 
600 000 arbres sont entretenus par les forestiers d’EcoTree, qui ont été soit plantés soit repris en gestion dans des forêts déjà existantes et plus ou moins bien entretenues.
60 ruches ont été installées dans la forêt du Faouët, en Bretagne, 20 à Pézarches et une à Châtelain. 
Une douzaine de projets de réhabilitation de la biodiversité est en cours ou à l’étude, (remise en état d’une mare forestière dans la forêt de Pézarches, restauration d’une tourbière dans la forêt de Bourrus…), tandis que trois ont été achevés : l’inventaire naturaliste à Langoëlan, la plantation d’une haie mellifère dans la forêt de Mariaker, la plantation d’essences mellifères dans la forêt de Melrand
Tous ces chiffres indiquent une forte progression de nos activités de forestiers et donnent à penser que nous sommes dans une dynamique de croissance qui est essentielle pour notre environnement. Mais ces actions que nous menons seraient impossibles sans les particuliers qui décident d’acheter ou d’offrir des arbres et sans les plus de 600 partenaires qui se sont engagés avec nous. Du "petit entrepreneur" aux grands groupes en passant par les TPE et PME, vous êtes de plus en plus nombreux à nous donner votre confiance et à nous encourager à continuer de faire pousser les forêts de France, bientôt de toute l’Europe. Il est important de relever l’effort accompli par les entreprises pour développer la biodiversité, contribuer à l’entretien des forêts, réduire notre impact carbone au quotidien et, finalement, améliorer notre environnement naturel. 

La forêt pousse… en silence

On entend rarement les arbres pousser, quoique certains scientifiques pensent que les arbres, en croissant, émettent des ondes qui font savoir leur présence à leurs voisins. On entend donc plus souvent parler des incendies qui ravagent les forêts de Sibérie, d’Australie ou d’Amazonie, ou encore de la déforestation planifiée de certaines parties du monde, les plus sensibles et les plus vitales. On entend moins souvent dire que la forêt française n’a jamais été si vaste et qu’elle se porte de mieux en mieux, malgré le réchauffement climatique, malgré les attaques de scolytes, les sécheresses, les dégâts que peuvent causer chenilles processionnaires ou autres insectes ravageurs. 
Certes, localement, des dommages sont à déplorer, mais la gestion forestière a évolué ces dernières décennies dans le sens d’une gestion continue des forêts, qui évite au maximum le recours aux produits phytosanitaires et qui s’attache à privilégier le mélange des essences et les futaies irrégulières, ainsi que le respect des écosystèmes présents et de la biodiversité. Ce n’est pas le cas de l’ensemble de la sylviculture française, mais c’est une tendance qui ne se dément pas depuis plusieurs années, afin de produire du bois d’oeuvre de qualité sur le long terme. C’est en tout cas la gestion que nous prônons et mettons en oeuvre, chez EcoTree, et que soutiennent toutes nos entreprises partenaires. 

Mélanger les essences en forêt pour une plus grande résilience

Non seulement nous croyons aux vertus de la futaie irrégulière qui évite de pratiquer des coupes rases, lesquelles mettent à bas tout un écosystème en fragilisant nombre d’espèces animales et végétales, mais nous savons qu’il faut mélanger les essences d’arbres sur une même station. Les scientifiques ont calculé que la réduction des dégâts causés par des insectes défoliateurs ou xylophages, comme le scolyte typographe, était en moyenne de l’ordre de 20% dans une forêt dont les essences sont mélangées.
Il est ainsi essentiel de faire cohabiter plusieurs essences d’arbres dans une même forêt, afin de faciliter l’implantation d’écosystèmes riches où les prédateurs comme les chauves-souris, les oiseaux (tel le pic-noir), les araignées, etc, s’attaquant aux parasites, et que ceux-ci aient plus de mal à se multiplier et se répandre que s’ils étaient dans une plantation en monoculture où ils pourraient passer aisément d’un arbre à l’autre. C’est ainsi que feuillus et conifères font souvent bon ménage, les conifères offrant à certains oiseaux comme l’autour des palombes un gîte été comme hiver, aux abeilles la sève qu’il leur faut pour fabriquer la propolis, tandis que certains feuillus offrent à ces dernières le nectar qui leur est nécessaire pour se nourrir et faire du miel. 

Dans sa diversité, la nature est bien faite, il convient de la favoriser et de l’imiter : c’est en diversifiant nos offres et nos partenaires que nous l’aiderons à donner le meilleur d’elle-même. Pour cela, nous vous remercions.
 

Articles similaires
En Finlande, des garderies reproduisent des “sols forestiers” pour la santé des enfants
En Finlande, des garderies reproduisent des “sols forestiers” pour la santé des enfants

C’est une expérience menée en Finlande qui tend à le démontrer : faire jouer de petits enfants sur des sols naturels, qui reproduisent de préférence l’humus forestier, est très rapidement bénéfique pour leur santé. Il semblerait qu’au bout de 28 jours leur flore intestinale et leurs défenses immunitaires aient changé. Pour leur plus grand bien.

Lire la suite

Pourquoi saint Hubert est-il le patron des forestiers ?
Pourquoi saint Hubert est-il le patron des forestiers ?

En ce 3 novembre, le calendrier romain célèbre saint Hubert, connu pour être le saint patron des chasseurs, mais aussi celui des forestiers. Entre légende et histoire, quelles sont les raisons de ce patronage ?

Lire la suite

Pourquoi il est inutile de planter des milliards d’arbres
Pourquoi il est inutile de planter des milliards d’arbres

Une idée localement pertinente ne le sera pas nécessairement à l’échelle mondiale. C’est précisément le phénomène qu’illustrent actuellement les campagnes de reforestation massives qui font les affaires de quelques gros marchands d'arbres peu scrupuleux, bien moins celles de notre planète. Sous couvert de lutter contre le changement climatique, certaines organisations, certains États et certaines entreprises à but lucratif...

Lire la suite

Comment sensibiliser vos employés aux enjeux du développement durable ?
Comment sensibiliser vos employés aux enjeux du développement durable ?

De plus en plus conscientes des enjeux environnementaux et sociaux du XXIe siècle, les entreprises cherchent, en interne, à susciter l’adhésion du plus grand nombre à leurs politiques de RSE. Comment faire pour impliquer ses collaborateurs lorsque l’on a de grandes ambitions en la matière ? Nous vous proposons 3 pistes d’action pour que vos parties prenantes adhèrent à votre stratégie de développement durable.

Lire la suite

choisir la confiance

Garanties d'EcoTree

Conformité financière

Nous sommes enregistrés auprès de l'autorité des marché financiers (AMF).

Un impact écologique vérifié

Nos calculs de capture du carbone sont officiellement vérifiés.

100% durable

Nos forêts sont assurées, certifiées et gérées durablement.