Quels sont les bienfaits des produits de la ruche ?

De tous les insectes, l’abeille domestique est la seule à produire des nutriments propres à l’alimentation humaine.


Chargée de partenariats entreprises
Quels sont les bienfaits des produits de la ruche ?

De tous les insectes, l’abeille domestique est la seule à produire des nutriments propres à l’alimentation humaine. En parfaite petite chimiste, elle transforme le pollen et le miellat qu’elle récolte sur les plantes et les arbres pour concevoir des substances nutritives dont les vertus sont louées depuis des milliers d’années et reconnues par la science.

Le miel : seul aliment sans date de péremption

Saviez-vous qu’un miel conservé à l’abri de l’humidité peut être conservé indéfiniment ? C’est l’expérience que les scientifiques ont faite en retrouvant dans la tombe de Toutankhamon un pot de miel qui serait encore comestible et qu’on a baptisé le plus vieux miel du monde. Bien qu’ayant perdu son goût, il n’aurait rien perdu de ses vertus nutritives et curatives. Après avoir passé quelque 3000 ans aux côtés de la momie du pharaon, il est encore propre à la consommation. Comme quoi, les Égyptiens avaient de bonnes intuitions. Ou une grande expérience de la valeur des produits de la ruche

On peut également s’amuser du fait que les abeilles domestiques momifient, grâce à la propolis qu’elles fabriquent, les gros animaux qui s’introduisent dans les ruches et qu’elles ne peuvent en évacuer (souris, lézards…) Cette technique aurait-elle donné des idées aux embaumeurs de l’Egypte ancienne ? 

Quoi qu’il en soit, c’est la très faible teneur en eau du miel et son acidité élevée qui empêchent les microbes et les bactéries responsables de la décomposition d’agir et de détruire ce produit de la ruche. C’est aussi ce qui lui donne bien des vertus dont les hommes ont appris à tirer profit.

Les vertus antiseptiques du miel

Les abeilles sont généreuses et produisent trop de miel pour ne pas s’attirer l’envie de nombreux êtres que leur mets gourmand fait saliver. Dans la nature, les ours en sont friands, mais ne sont pas les seuls. Les hommes ont compris depuis des milliers d’années l’intérêt de choyer les ruches pour pouvoir en extraire le produit. A condition que l’équilibre soit respecté, les abeilles domestiques n’en souffrent pas, et l’homme en retire d’immenses bienfaits. 

Aussi différemment colorés que leurs vertus sont variées, les miels n’apportent pas les mêmes richesses suivant qu’ils sont issus de telles ou telles fleurs

Ainsi, un miel clair de tournesol, de pissenlit ou de colza doit sa couleur aux flavonoïdes qu’il contient, qui sont des pigments naturels aux propriétés antioxydantes. A l’inverse, les miels de couleur plus sombre que sont les miels de sapin, de tilleul ou de chêne sont plus riches en sels minéraux ou en oligoéléments (fer, zinc, magnésium, phosphore, calcium, cuivre...) On les appelle miellats car ils sont issus de cette substance rejetée par les pucerons nourris de la sève des arbres que butinent les abeilles. 

Riche en sucres, en oligoéléments, en minéraux et en vitamines, le miel est indiqué dans le développement des muscles et du cerveau. Mais tous les miels n’ont pas la même teneur en sucres. Les miels de lavande et de tournesol sont riches en glucose, ce qui explique qu’ils cristallisent plus rapidement que d’autres miels comme celui d’acacia ou de sapin, plus riches en fructose. Lorsque le miel est devenu trop dur, il suffit toutefois de le réchauffer un peu pour le rendre à son état liquide. Il est en revanche déconseillé de le mettre au réfrigérateur, pour lui conserver l’ensemble de ses propriétés, l’idéal étant de le conserver à température constante et à l’abri de la lumière. 

Enfin, si la capacité du miel à calmer les maux de gorge est connue depuis très longtemps, elle trouve son explication scientifique dans son caractère antiseptique et son acidité, son fort taux en sucre, sa faible teneur en eau, et ses enzymes qui inhibent la prolifération des bactéries et diminuent les inflammations.

Les vertus fortifiantes de la gelée royale

Si la gelée royale, qu’on appelle aussi “lait des abeilles” permet à une larve d’abeille de multiplier son poids par 1800 en quelque cinq jours (une performance dont le règne animal n’a pas d’équivalent) et permet à la reine des abeilles, qui en profitera jusqu’à la fin de sa vie, de vivre 40 fois plus longtemps que les autres abeilles, c’est que ses vertus sont bien extraordinaires. 

Petite bouillie épaisse, blanchâtre et quelque peu acide, la gelée royale n’a pas bon goût mais elle est riche en protéines. Impossible à reproduire chimiquement, elle est rare, du fait que son existence dépend uniquement du travail méticuleux des abeilles nourricières qui la conçoivent par le mélange du pollen et de sécrétions de leurs glandes hypopharyngiennes et mandibulaires. C’est un compliment alimentaire très indiqué en cas de fatigue physique ou mentale ou de convalescence, que la médecine chinoise préconise depuis fort longtemps. 

Elle est très riche en minéraux et en oligo-éléments (fer, magnésium,  silice, calcium, potassium, soufre et phosphore), ainsi qu’en vitamines B1 et B5.

Vitamines que contient le pollen

Plus important aliment de la colonie d’abeilles, le pollen est constamment rapporté à la ruche par les butineuses. Lorsqu’elle part pour recueillir le pollen, l’abeille ne visite qu’une seule espèce de fleurs. Après avoir secoué les étamines d’une fleur pour faire tomber les grains de pollen sur son corps, elle humecte la poudre avec du nectar pour éviter que celle-ci s’envole. Puis elle en fait une petite pelote qu’elle transporte dans des corbeilles sur la face externe de ses pattes arrière. Une fois qu’elle l’a rapporté à la ruche et déposé dans les alvéoles, celui-ci subit une fermentation lactique qui le rend plus digeste et permet de le conserver tout en dégradant les molécules qui le rendent allergisant.

Le pollen contient 25% de protéines. Il est aussi riche en sucres, en vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B8, B9, B12, C, D, E, H), en minéraux, en ferments lactiques. Il est préconisé dans les états de fatigue passagère, et pour stimuler les défenses immunitaires. Il est efficace pour prévenir bronchites, toux et grippes. C’est, en outre, un probiotique très efficace pour réguler la digestion. 

Les vertus antibactériennes de la propolis

Issue de la résine recueillie par les abeilles butineuses soit sur les bourgeons des arbres, soit directement sur l’écorce des résineux, la propolis est un aliment miracle. C’est par la transformation effectuée par les abeilles qui mélangent de la cire et des sécrétions salivaires à la résine recueillie, que la matière gommeuse de la propolis est créée. Dans la ruche, elle sert essentiellement d’antiseptique. Les abeilles en tapissent les parois pour assainir l’air, mais aussi boucher les fissures. Substance embaumante, elle sert aux abeilles à momifier les intrus, et entrait dans la composition des baumes qu’utilisaient les Egyptiens pour momifier leurs grands morts. Antibactérienne, quelque peu anesthésiante, grâce aux huiles essentielles qu’elle contient, elle est utilisée par l’homme pour traiter les infections buccales et les atteintes respiratoires et dermatologiques.

Parrainer des ruches, c’est participer au fabuleux travail des abeilles

 

choisir la confiance

Garanties d'EcoTree

Conformité financière

Nous sommes enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Un impact écologique vérifié

Nos calculs de capture du carbone sont officiellement vérifiés.

100% durable

Nos forêts sont assurées, certifiées et gérées durablement.