Sapin pectiné, l’arbre européen le plus haut

Sapin pectiné, l’arbre européen le plus haut

Arbre au port conique, devenant tabulaire avec l’âge, Abies alba, dit sapin pectiné ou sapin blanc, est une essence importante pour la foresterie européenne. Son écorce lisse, d’un beau gris argenté, le fait localement surnommer sapin argenté. Moins recherché que l’épicéa, son bois est tout de même prisé par l’industrie forestière. Requérant un climat d’ombre et d’humidité et sensible aux attaques de ravageurs, il peut être associé au hêtre.

Principales caractéristiques du sapin pectiné

Membre de la grande famille des pinacées, Abies alba est un conifère montagnard que l’on rencontre généralement entre 500 et 1500 mètres d’altitude sur les pentes ombrées. En France, il est essentiellement présent en Corse, dans les Pyrénées, le Massif central, les Alpes, le Jura et les Vosges. Son aire de répartition naturelle est périalpine, ainsi le trouve-t-on largement dans la Forêt noire, les Carpates, les Apennins, les montagnes de Bohême…
Mais en Normandie, il pousse et se reproduit exceptionnellement dans le pays d'Ouche et le nord du Perche, à de faibles altitudes. Et sa présence y est très ancienne, à en croire les toponymes, ce qui serait un reliquat des dernières glaciations. 
Pour la sylviculture, il a été introduit en Europe du Nord-Ouest où l’humidité est suffisante (îles britanniques, Scandinavie…), bien qu’il tende à disparaître au profit d’autres conifères : sapins de Nordmann et de Vancouver, épicéa commun, épicéa de Sitka, Douglas
Son écorce, d’abord lisse, se crevasse avec l’âge. Elle contient notamment de la résine, de la cellulose, des sels minéraux et des tanins. 
Les branches et les rameaux sont horizontaux mais prennent un port irrégulier caractéristique avec l’âge. Les aiguilles, persistantes, ne piquent pas. Elles sont plates, droites et arrondies, présentant deux raies blanches sur la face inférieure, tandis que le dessus est vert foncé. Elles persistent 8 à 9 ans. Ses cônes mesurent de 10 à 15 cm de long et sont dressés dans la cime, se désarticulant sur les rameaux. 

L’arbre le plus haut d’Europe

Le sapin pectiné peut atteindre 60 mètres de haut, et même 80, dans certaines conditions, ce qui fait de lui le plus grand arbre du continent européen. Il peut vivre jusqu’à 500 ans et le diamètre de son tronc atteindre deux mètres. Quand le terrain le permet, il a un enracinement profond. 
Son bois blanc n’a pas d’aubier différencié et les cernes y sont très visibles. Plus l’arbre a poussé vite, plus le bois est tendre et léger. Il est utilisé en charpente, en caisserie, en menuiserie et parqueterie mais aussi pour fabriquer de la pâte à papier. Il est toutefois moins recherché que l’épicéa. Ainsi, malgré ses vertus curatives sous forme d’huile essentielle de sapin pectiné, son aire de répartition tend à se réduire, d’autant qu’il est sensible aux ravageurs et pathogènes ainsi qu’aux sécheresses. Les scolytes et la pissode du sapin sont deux ennemis du sapin blanc qu’il convient de combattre en le plantant avec d’autres essences. Il est par ailleurs largement attaqué par le gibier,les cervidés l’abroutant surtout l’hiver, cela jusqu’à sa seizième année, dans le massif vosgien, s’il y survit, et lièvres et lapins s’en donnent également à coeur joie, en mangeant les pousses. 
Le miel du sapin des Vosges est pourtant très réputé et fait le bonheur des abeilles !
 

Articles similaires
Entretien avec Gérald Oger, entrepreneur engagé, animateur de la fresque du climat
Entretien avec Gérald Oger, entrepreneur engagé, animateur de la fresque du climat

Planter des arbres et s’engager pour l’essor de la biodiversité n’est pas réservé aux grandes entreprises. On peut être un “petit” entrepreneur aux convictions chevillées au corps et agir chaque jour pour réduire son empreinte carbone et inverser la courbe du changement climatique. Rencontre avec Gérald Oger, colibri du climat, qui a décidé de donner du sens à son travail.

Lire la suite

Portrait de Nicolas, photographe et vidéaste d’EcoTree
Portrait de Nicolas, photographe et vidéaste d’EcoTree

Engagé en alternance depuis le mois de septembre 2020 pour photographier et filmer les forêts d’EcoTree, Nicolas Pontroué nous permet de suivre pas à pas l’évolution des travaux forestiers et de vous donner des nouvelles régulières et imagées de vos arbres. En communication, l’oeil aussi est important !

Lire la suite

Chevreuil : focus sur le plus petit cervidé d’Europe
Chevreuil : focus sur le plus petit cervidé d’Europe

Ce cervidé a bien des caractéristiques communes avec le cerf élaphe, qui peuple nos forêts, mais il est beaucoup plus petit et sa population plus nombreuse. A tel point que sa multiplication pose des problèmes aux forestiers et qu’il se fait vecteur de maladies notamment transmises par les tiques. Intéressons-nous à ce petit ruminant discret et agile.

Lire la suite

Autoriser la commercialisation des semences paysannes renforce la diversité des espèces
Autoriser la commercialisation des semences paysannes renforce la diversité des espèces

C’est un texte de loi paru au Journal Officiel le 11 juin 2020 qui est passé presque inaperçu, bien qu’il fasse grincer des dents à Bruxelles. La vente des semences paysannes, aussi appelées semences reproductibles, est désormais autorisée par la loi. Même si, dans les faits, cela n’apportera peut-être d’abord que des changements marginaux puisque seul le marché des jardiniers amateurs et des collectivités est concerné...

Lire la suite

choisir la confiance

Garanties d'EcoTree

Conformité financière

Nous sommes enregistrés auprès de l'autorité des marché financiers (AMF).

Un impact écologique vérifié

Nos calculs de capture du carbone sont officiellement vérifiés.

100% durable

Nos forêts sont assurées, certifiées et gérées durablement.