Vizzavona, une forêt unique au cœur de la Corse

Essentiellement peuplée de pins laricio et de hêtres, la forêt de Vizzavona abrite une faune et une flore remarquables qu’il convient de préserver.

Vianney Passot

Secrétaire général
Vizzavona, une forêt unique au cœur de la Corse

L’Île de Beauté est la plus boisée des îles méditerranéennes, mais la forêt de Vizzavona, située sur la commune de Vivario, à la frontière des deux départements corses, est sans doute la plus remarquable. Essentiellement peuplée de pins laricio et de hêtres, elle attire les convoitises depuis plusieurs milliers d’années mais est aujourd’hui bien préservée par la Collectivité territoriale de Corse.

L’une des plus belles forêts au centre de la Corse

Appartenant à la commune de Vivario, mais administrée par la Collectivité territoriale de Corse depuis 2004, après que le transfert du domaine forestier privé de l’Etat a été rendu effectif, les 1634 hectares de bois s’étendent du col de Vizzavona, qui marque la frontière entre la Haute-Corse et la Corse du Sud aux pentes du Monte d’Oro, le troisième plus haut sommet de l’île et jusqu’au petit village de Muracciole, en englobant les hameaux de Tattone et de Vizzavona.
La forêt se trouve également sur le célèbre chemin de randonnée GR20 et abrite la gare de Vizzavona, ce qui la rend très prisée des touristes, qui aiment particulièrement le site de la Cascade des Anglais où une eau pure et fraîche, descendant directement de la montagne, saute en bonds périlleux des rochers de granit aux vastes piscines naturelles, au cœur de la forêt

Vizzavona : une forêt unique en Méditerranée

Habiles navigateurs des mers et grands commerçants, les Phéniciens venaient il y a déjà plus de 2000 ans chercher dans la forêt de Vizzavona les mâts longs et solides de leurs nefs. Il faut imaginer que s’ils se rendaient au coeur de l’Île de Beauté pour y sélectionner les troncs de pins laricio solides et droits qu’ils devraient redescendre pendant plusieurs jours de marche jusqu’aux côtes corses, c’est qu’ils ne pouvaient nulle part trouver mieux. 
En effet, si la Corse est l’île la plus boisée de toute la méditerranée avec ses 343 573 hectares de bois, elle n’abrite pas qu’une grande quantité d’arbres, mais aussi des arbres d’une rare qualité. Recouverte à 40% d’arbres, la Kalliste, comme l’appelait les Grecs, compte 140 000 ha de maquis forestier, et une grande partie de forêts inexploitables en raison du relief escarpé.
Mais des efforts constants sont faits pour la protéger des bêtes comme les cochons et les vaches qui y ont longtemps été en liberté, causant d’énormes ravages ou des incendies, qui sont une calamité sur l’île. C’est ainsi qu’en 2007, une partie de la forêt de Vizzavona est partie en fumée, nous privant d’arbres séculaires. 
Ce qui fait la rareté et la beauté de la forêt de Vizzavona, c’est cette vaste pinède où pousse en abondance l’espèce endémique qu’est le pin laricio, à laquelle se mêle une magnifique hêtraie, rare sous les climats méditerranéens. 

Vizzavona : une forêt de pins laricio et de hêtres

L’Île de Beauté est principalement peuplée de chênes verts, essence méditerranéenne s’il en est, de pins maritimes, de châtaigniers, de chênes-liège, de pins laricio et de hêtres. Ce sont ces deux dernières essences qui forment l’essentiel de la forêt de Vizzavona, à 60% pour les pins laricio, remarquables par leur port droit et très élancé et leur écorce rougeâtre, et à 20% pour les hêtres, le reste étant essentiellement des houx présents en sous-étage des futaies adultes de pin laricio, des aulnes odorants vers les sommets, et des genévriers nains.
On trouve les pins laricio à l’étage inférieur, jusqu’à 1000 mètres d’altitude environ, et même bien plus haut sur le versant oriental de la vallée du Vecchio, la rivière qui serpente au coeur de la forêt. Les hêtres, quant à eux, occupent l’étage supérieur de la forêt et dessinent un paysage sombre et mystérieux que l’on remarque immanquablement en passant sur l’ancienne Route Nationale 193 qui traverse la forêt et relie Ajaccio à Bastia, devenue Route Territoriale 20 en 2014.
Cette forêt est ainsi un havre de fraîcheur attirant les précipitations et abritant quelques espèces animales rares comme la sittelle corse, les becs-croisés des sapins et l'autour des palombes Cyrno–sarde. On peut encore y voir la salamandre tachetée de Corse et des salamandres communes, qui se tapissent sous les feuilles mortes de la hêtraie, indicateurs incontestables de la pureté de l’eau des rivières.
Une grande variété de champignons s’y trouve également, et c’est la fragilité et la rareté de cet écosystème qui font de la forêt de Vizzavona une richesse qu’il convient de protéger. C’est pourquoi, du printemps à l’automne, la forêt est sous surveillance constante des gardes forestiers et des pompiers.
Un peu moins de 10% de la Forêt Territoriale de Vizzavona est, par ailleurs, classée en Site Natura 2000.