Quel est le travail des forestiers en hiver ?

Nos forestiers travaillent à préparer les sols en vue des plantations et mettent en place des actions en faveur de la biodiversité.

Clémence de la Cotardière

Chargée de communication BtoB
Quel est le travail des forestiers en hiver ?
Plantations dans la jeune forêt de Ploërdut au début de l'hiver 2021

Que font nos forestiers dans nos forêts avant le printemps ? Ils ne chôment pas, soyez-en sûrs ! Voici un résumé des actions qui se déroulent cet hiver et de celles qui sont au programme dans les semaines à venir.

Préparation des sols, regarnis et dégagements

En vue des plantations qui arriveront à la fin de l’hiver, les sols sont ou vont être préparés dans deux forêts de Bretagne : à Berné et Gourin, d’ici au mois de mars ; à la Chapelle Saint-Rémy, dans la Sarthe d’ici au début du mois de février.
Sur une parcelle de la forêt de Ploërdut, des regarnis sont programmés pour la fin du mois de janvier. Ce sont ainsi de jeunes Thuyas plicata et des Épicéas de Sitka qui viendront remplacer ceux qui n’ont pas survécu à l’été ou qui ont été gravement endommagés par le gibier à l’automne et au début de l’hiver. 
A Cléden-Poher, un regarni des principales essences de plantation (Châtaigniers, Douglas, Épicéas de Sitka, Mélèzes) est également en cours ainsi qu’un dégagement, pour favoriser la croissance des jeunes arbres
Dans la forêt du Faouët, un dégagement est également en cours, de même que dans les bois de Lanrivain et Plouguernevel, où la végétation concurrente est broyée sur place et laissée au sol pour le fertiliser. 

Pulvérisation de Trico pour protéger les jeunes plants

A Gioux, dans le Limousin, nos forestiers effectuent une nouvelle pulvérisation de Trico, bien que cela ait déjà été fait cet été. En effet, dans cette forêt, le gibier est abondant et goûte particulièrement les jeunes pousses de nos petits arbres. Comme nous ne souhaitons ni les voir disparaître ni nous en prendre aux cervidés, qui sont leurs principaux prédateurs, nous pulvérisons du Trico, un répulsif naturel conçu à base de graisse de mouton, qui invite gentiment mais fermement les brouteurs de tout poil à passer leur chemin et aller se nourrir plus loin. 

Marquages et éclaircies

Dans la forêt de Luthenay, un marquage est en cours en vue d’une taille d’éclaircie. Cela, dans le but de permettre aux tiges d’avenir de prendre tout leur essor. Dans la forêt de Préaux, une éclaircie est en cours, qui avait été entamée l’an dernier, sur quatre hectares de chênes. Dans les forêts de Berné et Langoëlan, des éclaircies sont également en cours. 

Plantation de haie mellifère et fruitière

Financée par H&M, une haie mellifère et fruitière est sur le point d’être plantée dans la forêt de Palotas
6 essences d’arbres différentes seront plantées, ainsi que 500 arbustes, afin de favoriser un environnement riche en ressources alimentaires pour les abeilles domestiques. La haie servira également d'abri pour d'autres espèces (mammifères, reptiles...). Par ailleurs, elle favorise la présence des pollinisateurs sauvages : hyménoptères (abeilles sauvages, bourdons, guêpes, frelons…), lépidoptères (papillons diurnes et nocturnes), diptères (mouches…)...

Le soin apporté aux abeilles

Nous préparons l’installation de nouvelles ruches dans nos forêts, pour arriver à quelque 250 ruches installées au printemps. Il s’agit donc, en lien avec nos apiculteurs, de faire un état des lieux des essaims qu’il faudra renouveler, car en dépit du soin que nous leur apportons, il est probable que toutes les abeilles ne passent pas l’hiver indemnes, cette saison étant critique pour elles, d’autant plus lorsque la saison estivale n’a pas été prolifique en raison des conditions météorologiques, des attaques de frelons ou d’autres facteurs indépendants des apiculteurs. A ce jour, nous avons installé, ou sommes sur le point de le faire, des ruches dans les forêts de Pézarches, Berné, Gourin, Châtelain, Préaux, Langonnet et Pleyben, mais aussi au Faouët et à La Trinité.

Chaque jour, nous œuvrons à la préservation de la biodiversité et à l’entretien de nos belles forêts.