Blog

Nyheder fra vores skove, begivenheder og livet på EcoTree-holdet

Ces arbres qui nous nourrissent

Ces arbres qui nous nourrissent

Nous connaissons les plantes médicinales et celles qui nous nourrissent, mais connaissons-nous les vertus des arbres ? Fruits, feuilles, écorces, sont autant de végétaux nutritifs et curatifs. En voici quelques exemples.

Christophe de Hody est naturopathe et herbaliste. Il anime notamment des sorties, ateliers et stages sur le thème des plantes sauvages comestibles et médicinales, et de la naturopathie. Il a fondé le site "Le Chemin de la Nature". Il s’est donné pour mission « de faire revenir le patrimoine végétal au goût du jour afin que chaque personne puisse accéder à cette richesse qui nous entoure, pour une plus grande autonomie alimentaire, pour la santé au naturel et le plaisir de la découverte. »

Les vertus nutritives et curatives du tilleul

Le tilleul est un arbre généreux, qui peut vivre 1000 ans. Il fournit en abondance salade et tisane. On peut utiliser, explique Christophe de Hody, ses petits boutons floraux comme des câpres. On peut aussi manger les petits fruits qui contiennent une graine riche en lipides au goût d’amande.

Il préconise de manger les feuilles, à cueillir dès le début du printemps, à partir de juin, suivant les régions. « Jeunes et tendres, elles sont délicieuses. Elles fondent dans la bouche car peu fibreuses et pleines de mussilages. » On peut toutefois les cueillir jusqu’en septembre. Il est recommandé de les préparer en salade, dans laquelle ou pourra ajouter des fleurs. Il faut cueillir la bractée et la fleur ouverte.

Les fleurs sont bien évidemment d’une grande utilisation pour les infusions. Celles-ci aident à dormir et calment l’anxiété. L’infusion est aussi intéressante pour les bronchites et les irritations de la peau.

L’aubier a également son utilité. Il s’agit de l’écorce vivante, dans laquelle circulent les sèves. A récupérer en cas d’élagage, afin de ne pas blesser inutilement les arbres. Il a un effet drainant.

On trouve 25% de protéines dans les feuilles du tilleul, ce qui est beaucoup plus que dans la laitue. On y trouve aussi des minéraux. Les feuilles ont des propriétés adoucissantes et légèrement laxatives. Le tilleul argenté peut être toxique pour certaines abeilles mais pas pour l’homme.

Des glands, il y en a partout

Le chêne, qui est l’arbre le plus présent en France, est aussi très nutritif. Le gland du chêne se ramasse au sol ou sur les arbres. Au sol, on est sûr qu’il soit à maturité. Il faut enlever la peau et en goûter un morceau. Il peut avoir un goût proche de la châtaigne crue. Le gland peu tanique prendra moins de temps de préparation. Les glands sont très nutritifs, ils contiennent des vitamines B et des macro-nutriments : lipides, glucides et protéines. Ils sont deux fois plus caloriques que les châtaignes, qui contiennent 98% de glucides. C’est un fruit délicieux mais une fois les tanins enlevés. Il est sucré et doux. On peut sinon le faire sécher pour obtenir un succédané de café, en le torréfiant au four. On trouve d’ailleurs dans le commerce du café de gland. En théorie, explique Christophe de Hody, on pourrait ne se nourrir que de plantes sauvages. Les toutes jeunes feuilles des chênes sont comestibles. Les tanins ont des vertus médicinales. Les feuilles sont utilisées contre les irritations, les inflammations de la gorge, les aphtes. Le gland donne de la force !

Autres arbres nutritifs et curatifs

N’oublions pas les châtaigniers, qui ont notamment été plantés pour éviter les famines. Et puis les noisetiers, les noyers. Le frêne a aussi d’immenses vertus contre les douleurs articulaires. Il a des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques. Il aide les reins à éliminer. Il est recommandé pour la prévention des calculs rénaux, de l’arthrite, des douleurs ostéo-articulaires, des rhumatismes. C’est une plante anti-oxydante. A utiliser en infusion de feuilles pour les articulations.

Les fleurs du sureau ont des vertus adoucissantes et anti-inflammatoires. Quant au Gingko Biloba, cet arbre chinois dit fossile, surnommé arbre aux quarante écus ou arbres aux mille écus, son fruit est comestible en petite quantité. Les Asiatiques en mangent l’amande grillée, qui est très populaire en Corée. Lui aussi a une espérance de vie de 1000 ans et il aurait traversé au moins 5 000 ans malgré la sécheresse, l’âge de glace et même la catastrophe nucléaire de Hiroshima.

Nous n’avons pas fini d’en apprendre sur les arbres.

EcoTrees tjenester og garantier

reassurance.paiements_securises.titre

Sikker betaling
Stripe - SEPA (€)

Kundeservice

Kundeservice
Tilfredshed eller pengene retur 24/7

Avis Vérifiés
Compliance

Compliance
EcoTree er registreret ved den franske finansielle myndighed (AMF), som anderkendt af Finanstilsynet

Bæredygtig skovdrift

Bæredygtig skovdrift
Alle vores skove er forsikrede, certificerede og drevet bæredygtigt