Des fleurs et des arbres pour sauver les abeilles

Des fleurs et des arbres pour sauver les abeilles

Aux Etats-Unis, les abeilles sont sur la liste des espèces menacées d’extinction. Si en Europe, nous n’en sommes pas encore là, mieux vaut prévenir que guérir. Voici quelques conseils pour venir en aide à ces petites bêtes.

Si les abeilles se portent mal sur tous les continents, Cuba est l’endroit où il leur fait le mieux vivre. Pour la simple et bonne raison que l’île ayant été coupée du reste du monde pendant des décennies, les agriculteurs n’ont pas eu accès aux produits phytosanitaires (pesticides, insecticides, fongicides…) Et désormais le miel bio cubain se vend comme des petits pains à travers le monde entier et principalement en Europe, à tel point qu’il est devenu la quatrième exportation agricole du pays. Nous pouvons nous en réjouir pour l’économie cubaine mais aussi et surtout pour ce que cela nous enseigne à nous, habitants du vieux monde.

Quels facteurs ?

Selon l’US Environmental Protection Agency, « l’usage d’insecticides sur les plants de coton et les arbres fruitiers a un impact néfaste sur les populations d’abeilles ». C’est donc au premier chef les produits phytosanitaires dont il faut réduire les doses et apprendre à se passer pour retrouver une terre saine et freiner l’hécatombe que l’on remarque chez les insectes et particulièrement les abeilles.

Il faut par ailleurs privilégier la biodiversité et nous efforcer de lutter contre la hausse du réchauffement climatique. Il a en effet été remarqué qu’à Hawaï, où sept espèces d’abeilles noires à tête jaune sont menacées d’extinction, le réchauffement climatique en était l’une des premières causes. La perte de leur habitat et l’appauvrissement de la biodiversité en sont d’autres causes.

Quels remèdes ?

Privilégier la biodiversité, c’est permettre aux abeilles de vivre en retrouvant leur habitat d’origine ; il faut aussi leur permettre de butiner des fleurs saines, donc laisser vivre des prairies et ne pas systématiquement désherber ou débroussailler. Et, si nous n’avons pas tous la possibilité de semer de belles prairies, chacun peut faire un geste. Voici quelques fleurs mellifères à planter dans son jardin ou sur son balcon (et auxquelles on évitera tout traitement chimique) : l’ail des ours, le trèfle, le pissenlit, la lavande, le thym, la coriandre, la jacinthe, le perce-neige, le coquelicot, la bourrache, le fenouil, la sauge des prés, le crocus, le renoncule des champs, le géranium, la marguerite, le bleuet, le calendule (souci), l’aster, le myosotis, le dahlia, le cosmos, le tournesol, l’héliotrope, le sainfoin d’Espagne, les bruyères cendrée et carnée.

Quant aux arbres, on privilégiera bien entendu les fruitiers mais pas uniquement : saule marsault, pommiers, cerisier-merisier, érable champêtre, marronnier, robinier faux-acacia, troène commun, châtaignier, tilleuls, arbres-à-miel.

Sachant que toutes ces espèces ne fleurissent pas en même temps, la diversité est une fois de plus une richesse qui permettra aux abeilles de se nourrir plus longtemps.

Services & garanties van EcoTree

reassurance.paiements_securises.titre

Veilige betalingen
Stripe - SEPA (€)
iDeal

Klantendienst

Klantendienst
Tevreden of terugbetaald
24/7

Avis Vérifiés
Compliance

Compliance
EcoTree is bij het AMF onder het nummer D-18-01 geregistreerd als makelaar in diverse goederen.

DUURZAAM BEHEER

DUURZAAM BEHEER
Al onze bossen zijn verzekerd, gecertificeerd en duurzaam beheerd.