25 oct. 2019

Focus sur le marronnier

Le Marronnier d’Inde est un bel arbre d’ornement, dont les fruits sont toxiques mais peuvent être utilisés en médecine douce.

Vianney Passot
Vianney PassotSecrétaire général
Focus sur le marronnier

Parfois appelé marronnier d’Inde, l’arbre est pourtant originaire de l’Europe centrale d’où il a été importé dans nos pays comme plante d’ornement. Mais il a bien d’autres qualités, parmi lesquelles celle de soigner les troubles circulatoires.

Origine du Marronnier

Aesculus hippocastanum est appelé marronnier d’Inde, marronnier commun ou marronnier blanc. Cet arbre de la famille des hippocastanaceae est parfois appelé châtaignier de mer, marronnier faux-châtaignier ou châtaignier des chevaux, et confondu avec le châtaignier commun, qui produit la châtaigne que l’on appelle aussi marron en cuisine. Cet arbre d’ornement est pourtant bien différent.

En France, il a été introduit en 1615 à l’Hôtel de Soubise, venant de Constantinople, où il aurait été introduit en 1557. L’arbre vient en réalité des Balkans : des régions montagneuses de la Macédoine grecque et du sud de la Bulgarie. C’est sous l’influence de Marie de Médicis qu’il s’est répandu comme arbre d’ornement à Paris.

L’arbre peut vivre plusieurs siècles, c’est ainsi qu’un sujet planté en 1606 vit toujours dans le parc d’un hôtel à Vézac dans le Cantal. Il peut mesurer jusqu’à 30 mètres de haut et son écorce brune à légèrement rougeâtre est lisse chez le jeune arbre, puis se fissure dans le sens de la longueur, parfois dans un mouvement hélicoïdal autour du tronc, s'écaille et se détache par petites plaques.

Caractéristiques du Marronnier d'Inde

Ses feuilles sont palmées, comportant cinq ou sept folioles ovales, dentelées et de taille variable. Son feuillage forme une grosse boule qui donne une ombre épaisse et vire très rapidement au roux quand l’été est sec.

Ses fleurs apparaissent entre avril et mai. Blanches ou roses, elles sont rassemblées en thyrse, adoptant une forme pyramidale. Le cœur des pétales est jaune, pour attirer les insectes pollinisateurs, et vire au rose après pollinisation.

Les fruits sont parfois confondus avec ceux du châtaignier que l’on appelle, à tort, marrons. Si les châtaignes sont des fruits comestibles, le marron n’est que la graine que contient le fruit du marronnier : la bogue. Vert jaune, elle est couverte d’épines courtes espacées et à la base élargie.

Les bourgeons apparaissent à la fin de l’hiver. Ils sont longs d’environ 2 cm, pointus, luisants, et visqueux, recouverts d’une résine collante. D’abord marron rouge, ils éclaircissent au moment de l’éclosion.

Usage du marronnier et de ses fruits

On apprécie le marron pour son action sur les troubles circulatoires : jambes lourdes, varices ou rétention d’eau. On le déconseille toutefois aux femmes enceintes, aux personnes souffrant d’insuffisance rénale ou de diabète.

Les feuilles et l’écorce peuvent être utilisées en tisane, bien que l’on préfère pour cela les marrons que l’on récolte à l’automne. Les graines contiennent des flavonoïdes réputées pour leur effet antioxydant et des tanins que les plantes utilisent pour se protéger des microbes. Celles-ci ont des propriétés antioxydantes, antiseptiques, astringentes, cicatrisantes, décongestionnantes et tonifiantes pour les vaisseaux sanguins.

Le marronnier soulage donc les troubles de la circulation : varices, jambes lourdes, insuffisance veineuse, rétention d’eau et crampes. C’est aussi un vasoconstricteur qui permet de résoudre les problèmes de fragilité capillaire. Enfin, il apaise les aphtes, et les plaies de la bouche.

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogFocus sur les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et FloristiqueLéa Toulet12 févr. 2024
BlogPlantations dans la forêt de MontplonneSuzanne Sinniger29 janv. 2024
BlogChute de neige ne rime pas avec plantation dans la forêt du Syndicat (Vosges)Lyna Boussena26 janv. 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

4260Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/816a54b1590715cfc2bbdc9e313dd1aebf2275cc.jpegSéquoiaFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/sequoia/4260
flag
Réservé aux abonnés
Séquoia 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
Exclusivité abonné(e)s
4160Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/9ce25b6d0fb5810aee994d09f4f89a0f3ddade76.jpegPin maritimeFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/pin-maritime/4160
Pin maritime 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
4158Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/f8a6877b2887051a0576fcfcac134244c2810f73.jpegThuyaFutaie irrégulière Forêt de Gourin 56https://ecotree.green/offres/foret/gourinhttps://ecotree.green/offres/56-morbihan/gourin/thuya/4158
Thuya 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Gourin
Morbihan, Bretagne

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres