Blog

Nouvelles de nos forêts, événements, vie de l'équipe EcoTree

Focus sur le marronnier

Focus sur le marronnier

Parfois appelé marronnier d’Inde, l’arbre est pourtant originaire de l’Europe centrale d’où il a été importé dans nos pays comme plante d’ornement. Mais il a bien d’autres qualités, parmi lesquelles celle de soigner les troubles circulatoires.

Origine du marronnier

Aesculus hippocastanum est appelé marronnier d’Inde, marronnier commun ou marronnier blanc. Cet arbre de la famille des hippocastanaceae est parfois appelé châtaignier de mer, marronnier faux-châtaignier ou châtaignier des chevaux, et confondu avec le châtaignier commun, qui produit la châtaigne que l’on appelle aussi marron en cuisine. Cet arbre d’ornement est pourtant bien différent.

En France, il a été introduit en 1615 à l’Hôtel de Soubise, venant de Constantinople, où il aurait été introduit en 1557. L’arbre vient en réalité des Balkans : des régions montagneuses de la Macédoine grecque et du sud de la Bulgarie. C’est sous l’influence de Marie de Médicis qu’il s’est répandu comme arbre d’ornement à Paris.

L’arbre peut vivre plusieurs siècles, c’est ainsi qu’un sujet planté en 1606 vit toujours dans le parc d’un hôtel à Vézac dans le Cantal. Il peut mesurer jusqu’à 30 mètres de haut et son écorce brune à légèrement rougeâtre est lisse chez le jeune arbre, puis se fissure dans le sens de la longueur, parfois dans un mouvement hélicoïdal autour du tronc, s'écaille et se détache par petites plaques.

Caractéristiques du marronnier d'Inde

Ses feuilles sont palmées, comportant cinq ou sept folioles ovales, dentelées et de taille variable. Son feuillage forme une grosse boule qui donne une ombre épaisse et vire très rapidement au roux quand l’été est sec.

Ses fleurs apparaissent entre avril et mai. Blanches ou roses, elles sont rassemblées en thyrse, adoptant une forme pyramidale. Le cœur des pétales est jaune, pour attirer les insectes pollinisateurs, et vire au rose après pollinisation.

Les fruits sont parfois confondus avec ceux du châtaignier que l’on appelle, à tort, marrons. Si les châtaignes sont des fruits comestibles, le marron n’est que la graine que contient le fruit du marronnier : la bogue. Vert jaune, elle est couverte d’épines courtes espacées et à la base élargie.

Les bourgeons apparaissent à la fin de l’hiver. Ils sont longs d’environ 2 cm, pointus, luisants, et visqueux, recouverts d’une résine collante. D’abord marron rouge, ils éclaircissent au moment de l’éclosion.

Usage du marronnier

On apprécie le marron pour son action sur les troubles circulatoires : jambes lourdes, varices ou rétention d’eau. On le déconseille toutefois aux femmes enceintes, aux personnes souffrant d’insuffisance rénale ou de diabète.

Les feuilles et l’écorce peuvent être utilisées en tisane, bien que l’on préfère pour cela les marrons que l’on récolte à l’automne. Les graines contiennent des flavonoïdes réputées pour leur effet antioxydant et des tanins que les plantes utilisent pour se protéger des microbes. Celles-ci ont des propriétés antioxydantes, antiseptiques, astringentes, cicatrisantes, décongestionnantes et tonifiantes pour les vaisseaux sanguins.

Le marronnier soulage donc les troubles de la circulation : varices, jambes lourdes, insuffisance veineuse, rétention d’eau et crampes. C’est aussi un vasoconstricteur qui permet de résoudre les problèmes de fragilité capillaire. Enfin, il apaise les aphtes, et les plaies de la bouche.

Articles similaires
La Norvège fixe le prix du carbone mondial et incite le Gabon à préserver sa forêt
La Norvège fixe le prix du carbone mondial et incite le Gabon à préserver sa forêt

Alors que ce sont des milliers de kilomètres carrés de forêt qui brûlent en Indonésie, après ceux de la forêt d’Amazonie, la Norvège a décidé de payer le Gabon pour qu’il préserve sa forêt. Et double par la même occasion le prix de la tonne de carbone. Et s’il valait mieux soutenir que punir ?

Lire la suite

Arbres fruitiers : comment mettre à profit les qualités de la nature
Arbres fruitiers : comment mettre à profit les qualités de la nature

Dans la Drôme, l’INRA a imaginé un verger circulaire d’espèces d’arbres fruitiers diversifiées, afin qu’elles collaborent les unes avec les autres pour contrer les maladies, les champignons et les ravageurs. L’objectif est de se passer de produits phytosanitaires en utilisant les ressources naturelles.

Lire la suite

RSE : le plébiscite de la jeunesse
RSE : le plébiscite de la jeunesse

Depuis les étudiants qui ne sont pas encore sur le marché de l’emploi jusqu’aux grandes sociétés d’assurance, en passant par les grandes entreprises américaines, le mouvement est planétaire et transgénérationnel : la RSE est devenue un sujet incontournable. Entraînés par la locomotive d’une jeunesse consciente des dangers qui pèsent sur le monde et soucieuse d’agir, les wagons de l’histoire ont été mis en branle. C'est...

Lire la suite

L’ONU veut développer les forêts urbaines
L’ONU veut développer les forêts urbaines

« Une grande muraille verte pour les villes » est le nom du projet que lance l’ONU, en marge du Sommet action climat. Parce que les arbres sont nos meilleurs alliés pour faire baisser les températures, contenir le ruissellement des eaux et filtrer la poussière et les émanations toxiques, ce sont 800 000 hectares de bois que les instances internationales prévoient de financer, principalement en Afrique et en Asie.

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

Paiements sécurisés

Paiements sécurisés
Stripe - SEPA

Service client

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Gestion durable

Gestion durable
Toutes nos forêts sont gérées durablement, certifiées et assurées.