9 mars 2023

Quel est l’état de santé de nos forêts bretonnes ?

En Bretagne, malgré la sécheresse et les maladies qui menacent les arbres, nos forêts se portent bien. C’est notamment l’effet de leur gestion durable.

Vianney de la Brosse
Vianney de la BrosseGestionnaire Forestier
Quel est l’état de santé de nos forêts bretonnes ?

Alors que le gouvernement français alerte sur les conditions sanitaires des forêts de Bretagne qui ont subi une année 2022 exceptionnelle, qu’en est-il des nôtres ?
Voici un compte-rendu des menaces avérées ou évitées pour les arbres que nous avons plantés et que nous gérons dans nos forêts bretonnes.

2022, une année exceptionnelle pour les forêts de Bretagne

Dans son “bilan de la santé des forêts” en Bretagne pour l’année 2022, le ministère de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire, par la voix du Pôle interrégional Nord-Ouest de la santé des forêts de la DRAAF – SRAL Centre-Val de Loire, note : “L’année 2022 a été exceptionnelle d’un point de vue climatique. La sécheresse a été très intense dès le printemps et le déficit hydrique annuel s’avère très important. Certains impacts ont été visibles immédiatement, avec des brûlures et des chutes précoces de feuilles sur certains feuillus ou un rougissement de résineux. D’autres impacts pourraient apparaître dans les années à venir en raison de l’affaiblissement des arbres consécutif à ces aléas.”

Il relève encore que “la Bretagne a subi de nombreux incendies cet été, d'une ampleur peu commune pour le Nord de la France. Les enjeux sylvicoles sont nombreux, avec l’exploitation à prévoir rapidement pour limiter le développement des scolytes et la réflexion à avoir sur le reboisement des peuplements détruits.”

S’ensuit une liste de maladies et de menaces détaillées essence par essence, dont nous allons ici évaluer le danger pour nos plantations et nos forêts.

Quelles menaces pour les forêts bretonnes d’EcoTree ?

Il faut savoir que la majorité des menaces relevées par les officiers du ministère concerne les peuplements adultes, or nous avons surtout des peuplements jeunes, qui sont par conséquent peu affectés par ces problèmes sanitaires. 

Essences d’arbres menacées en Bretagne

Chênes 

A ce jour, aucun problème n’est à déplorer sur nos plantations de chênes sessiles et pédonculés. Mais il est encore trop tôt pour savoir si l’oïdium ou les chenilles défoliatrices s’en prendront aux feuilles des arbres qui n’ont pas encore poussé.

Châtaigniers

Les châtaigniers que nous avons à Launay Guen poussent sur la bonne station pour eux et n’ont donc pas été affectés par la sécheresse ni par l’encre du châtaignier, une sorte de champignon qui détruit le système racinaire de l’arbre.

Épicéas de Sitka

Le dendroctone, qui est un scolyte cousin du typographe qui cause tant de ravages dans les plantations d’épicéas communs des régions de l’est et du nord de la France, peut pulluler à la faveur des sécheresses et attaquer les arbres qui se trouvent en situation de stress hydrique. 
Nous en avons dans la forêt de Langoëlan mais sa prolifération semble maîtrisée, notamment parce qu’un lâcher de rhizophagus a été fait dans les environs. Ce coléoptère est le prédateur exclusif du dendroctone dont il aide les forestiers à réduire la population par une lutte biologique. Nous n’avons ainsi déploré qu’une faible mortalité d’arbres et tout porte à croire que le risque est maîtrisé. 

Pin laricio

A Launay Guen, les pins laricci âgés de trente à quarante ans sont probablement touchés par la maladie de la bande rouge, au vu de la faible croissance des arbres. Celle-ci est causée par des champignons, provoquant une défoliation des arbres au cours de l’hiver. Les causes de la maladie sont encore inconnues mais elle touche particulièrement les reboisements faits avec cette espèce, depuis les années 1960, dans une moindre mesure les reboisements de pin noir. La maladie tue rarement les arbres mais ralentit fortement leur croissance. Il n’est donc pas opportun de continuer de planter du pin laricio en Bretagne. Ces pins laricci ont été plantés avant que nous rachetions cette forêt.

Douglas

Les plantations adultes de Douglas que nous avons à Launay Guen et à Langoëlan ont été faites dans les stations adaptées et se portent donc bien. Aucune rouille suisse n’a été repérée à ce jour. 

Problèmes consécutifs à la sécheresse estivale

La sécheresse de l’année 2022 a affecté une jeune plantation de Douglas dans la forêt de Berné, si bien que nous avons déploré la perte de près de la moitié des jeunes arbres. Nous avons procédé à un regarni à la fin de l’automne. 
Les jeunes plantations de Melgven ont en revanche bien résisté à la sécheresse.

En cette fin d’hiver 2023, les pluies reviennent, alors qu’elles avaient été rares depuis le début de l’année. Mais elles avaient largement arrosé la terre à la fin de l’année 2022. 

Incendies, armillaire, hylobe

Nos forêts n’ont pas été touchées par les grands incendies de l’été 2022 et nous n’avons à déplorer aucune attaque d’armillaire, notamment parce que la diversité des essences de nos plantations déjoue les attaques de ce champignon. De même, l’hylobe peut être embêtant pour les jeunes plantations de résineux, mais nous n’en avons pas relevé jusqu’à présent.

Ainsi, à quelques rares exceptions près, auxquelles nous sommes très attentifs, nos forêts de Bretagne se portent très bien.

Nos forêts sont assurées et nous anticipons les risques

Par ailleurs, nous avons anticipé les dommages naturels qui pourraient arriver en souscrivant une assurance qui couvre les catastrophes naturelles qui pourraient survenir dans nos forêts. De la même manière, lorsque des arbres sont dépérissants ou qu'ils sont morts au cours des premières années de la plantation, nous les remplaçons systématiquement. Ainsi, l'investissement de nos clients est préservé et nos forêts ont un long avenir devant elles. 
 

 

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogFocus sur les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et FloristiqueLéa Toulet12 févr. 2024
BlogPlantations dans la forêt de MontplonneSuzanne Sinniger29 janv. 2024
BlogChute de neige ne rime pas avec plantation dans la forêt du Syndicat (Vosges)Lyna Boussena26 janv. 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

4260Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/816a54b1590715cfc2bbdc9e313dd1aebf2275cc.jpegSéquoiaFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/sequoia/4260
flag
Réservé aux abonnés
Séquoia 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
Exclusivité abonné(e)s
4160Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/9ce25b6d0fb5810aee994d09f4f89a0f3ddade76.jpegPin maritimeFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/pin-maritime/4160
Pin maritime 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
4158Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/f8a6877b2887051a0576fcfcac134244c2810f73.jpegThuyaFutaie irrégulière Forêt de Gourin 56https://ecotree.green/offres/foret/gourinhttps://ecotree.green/offres/56-morbihan/gourin/thuya/4158
Thuya 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Gourin
Morbihan, Bretagne

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres