Pourquoi EcoTree ne s’interdit pas de solliciter les grands groupes

Pourquoi EcoTree ne s’interdit pas de solliciter les grands groupes

EcoTree est né d’une idée simple : il est plus efficace de récompenser des actions positives que de sanctionner des comportements que l’on jugerait incompatibles avec l’écologie. C’est une vision des choses qui fonctionne très bien dans certains pays comme le Danemark, et qui produit des engagements concrets et des avancées notables. Il arrive que l’on nous reproche de nouer des partenariats avec de grands groupes, sous prétexte qu’ils polluent par ailleurs. Nous souhaitons nous en expliquer.

Nul ne peut se targuer de ne pas participer au réchauffement climatique

Bien sûr, c’est une question de quantité, mais personne, et les groupes qui créent de la richesse et de la valeur encore moins, ne peut prétendre générer aucune pollution. C’est peut-être regrettable mais la plupart de nos actions produisent des émissions de gaz à effet de serre, qui participent au réchauffement climatique.
Les grands groupes industriels, tertiaires ou bancaires génèrent beaucoup de pollution, de par leurs activités, cela est vrai. Mais il ne faut pas oublier que leurs activités génèrent aussi de la richesse, qui nous permet d’avoir un niveau de vie dont peu d’entre nous désirent se départir. L’industrie automobile, par exemple, peut être taxée de très polluante. Elle travaille néanmoins à rendre ses véhicules de plus en plus “propres” et pour cela, a besoin de faire des bénéfices qui sont mis au service de la recherche et du développement de nouveaux véhicules moins polluants. Serions-nous prêts à nous passer de véhicules motorisés et à mettre au chômage 400 000 personnes en France ? 
Toutefois, aucune raison n’est suffisante pour continuer à polluer toujours autant sans rien faire pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre. C’est pourquoi EcoTree accompagne aussi de grandes entreprises

Les grands groupes ne peuvent se départir de leur responsabilité

Si la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) a pris une telle importance ces dernières années, c’est bien parce que les gouvernements ont pris conscience de l’impact écologique de nos activités industrielles, financières ou de services, et ont décidé d’accompagner les grands groupes vers des cycles de production plus vertueux et qui prennent en compte l’urgence écologique et climatique. Mais de plus en plus d’entreprises, petites, moyennes, très petites ou grandes sont elles-mêmes à l'initiative de leurs engagements RSE. 
Devrions-nous les montrer du doigt et leur refuser un accompagnement vers une plus grande sobriété et une contribution écologique ? Il nous semble que ce serait envoyer un mauvais signal à ces entreprises que de leur dire que puisqu’elles polluent, nous ne travaillerons pas avec elles. 


Notre rôle n’est pas de prêcher aux convaincus

Parler d’écologie à un écologiste convaincu n’a pas beaucoup d’intérêt, et si nous n’avions pas le goût du risque et de la gageure, nous serions restés dans notre coin à exploiter des forêts comme cela s’est toujours fait. Mais notre fibre entrepreneuriale nous pousse à nous frotter à la difficulté, à ce qui n’est pas gagné à l’avance. 
Si nous mettons toute notre énergie dans le développement d’un concept qui nous paraît bon, et juste, c’est que nous pensons qu’il reste du travail à faire pour aider toutes les entreprises à réduire leur impact carbone et à faire vivre les forêts qui sont le plus important puits de carbone terrestre
A notre juste mesure, et comme le colibris que nous prétendons être, nous abandonnerions tout le troupeau pour aller chercher la brebis égarée. C’est dans cette démarche que notre travail trouve son sens. C’est parce qu’il reste des gens, et des groupes à “convertir” à la cause écologique que nous avons une utilité. Pour autant, nous nous refusons à croire que nous sommes au service de leurs intérêts, que l’on supposerait cyniques.


Il n’y a pas de greenwashing avec EcoTree

Nous ne sommes pas les idiots utiles de grands groupes qui cacheraient une forêt de pollution derrière l’arbre d’EcoTree. Avant de nous engager avec une entreprise, plus encore un grand groupe prétendu polluant, nous nous assurons que leur démarche est écologique dans son entièreté et qu’il ne s’agit pas pour eux d’acheter trois arbres pour pouvoir faire de la communication tout en continuant de polluer tant et plus. Les grands groupes qui s’engagent au côté d’EcoTree prennent de vrais engagements de réduction de leurs émissions de CO2 et la plantation d’arbres ne vient que dans un second temps. Sans quoi, toute cette affaire serait une immense tartufferie.
Si nous nous sommes volontairement dotés d’un comité d’éthique, c’est bien pour éviter cela et parce que, même partant avec les meilleures intentions du monde, nous avons eu à coeur de nous mettre des garde-fous, car nous ne croyons pas qu’une entreprise humaine soit toute vertu ou toute perversion. Nous ne sommes pas le chevalier blanc qui irait conquérir le chevalier noir, sur les épaules de qui reposerait toute la pollution du monde, machiavéliquement amassée. 

Nous accompagnons les entreprises dans leur transition écologique, et nous nous remettons constamment en question, afin que nul ne puisse prétendre qu’EcoTree favorise le greenwashing. Notre nouveau label “Green place to work” a été créé dans cet objectif. Il est décerné aux entreprises dont la performance environnementale est jugée positive par leurs employés. Ce qui signifie que nous sommes dans une approche globale de l’écologie et qu’il ne peut être question d’acheter quelques arbres sans rien faire d’autre, pour tenter de se dédouaner de ses activités polluantes.
L’enjeu climatique est trop important pour que nous jouions au chat et à la souris. Si nous ne nous refusons pas à accompagner de grands groupes, c’est parce que nous avons jugé que leur démarche était profonde et globale. N’est-ce pas ainsi que nous pourrons endiguer le réchauffement climatique et relever le défi le plus important du XXIe siècle ?

Articles similaires
Portrait de Kévin Vallet, développeur d’EcoTree
Portrait de Kévin Vallet, développeur d’EcoTree

Autodidacte, Kévin est passé du commerce au code informatique en quelques mois, avant d’atterrir chez EcoTree. Ce passionné de nature a découvert avec joie l’ambiance d’une jeune startup et une entreprise où le respect humain est la première règle. Il vient de fêter son premier anniversaire chez EcoTree et la rentrée à la crèche de sa première fille.

Lire la suite

Rapport de la Cour des Comptes sur la filière forêt-bois : doit mieux faire
Rapport de la Cour des Comptes sur la filière forêt-bois : doit mieux faire

Un récent rapport de la Cour des Comptes sur les performances économiques et environnementales de la structuration de la filière forêt-bois met en lumière son importance et sa situation difficile. Alors que la forêt joue un rôle central dans l’économie française, mais aussi dans la lutte contre le réchauffement climatique, la culture, l’environnement et les loisirs, la filière forêt-bois est en crise depuis deux décennies...

Lire la suite

Pour la fête des pères, offrez-lui un arbre
Pour la fête des pères, offrez-lui un arbre

Vous souhaitez lui faire plaisir pour sa fête ? Pourquoi ne pas opter pour le cadeau original ? Offrir un arbre à son père, c’est lui signifier votre attachement dans la durée, et que vous savez pouvoir compter sur lui comme sur un être solide, stable et qui porte du fruit. C’est donner tout son sens à une fête importante, car la reconnaissance du père est le socle de notre société.

Lire la suite

L’économie française en transition écologique ?
L’économie française en transition écologique ?

Nous l’appelons de nos voeux et les ministres Bruno Le Maire et Elisabeth Borne veulent la mettre en oeuvre : la transition écologique est indispensable, post-confinement. Parce que nous ne souhaitons pas que les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse après la pandémie de Covid-19 qui a au moins permis de faire reculer le jour du dépassement et de prendre conscience d’une chose : quand notre économie...

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

reassurance.paiements_securises.titre

Paiements sécurisés
Stripe - SEPA

Service client

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

Avis Vérifiés
EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Gestion durable

Gestion durable
Toutes nos forêts sont gérées durablement, certifiées et assurées