Forêt de Malicorne, Pays de la Loire

Lexique des espèces d'EcoTree

Découvrir
Forêt de Malicorne, Pays de la Loire

Mieux comprendre la forêt et les arbres, ça vous intéresse ? Découvrez le vocabulaire technique, glossaire et définitions des termes liés aux arbres et à la forêt et enrichissez vos connaissances sur la forêt, les sortes d'arbres, l'anatomie de l'arbre, le bois et les types de sols !

Qu’est-ce qui distingue les conifères des feuillus ?

Les arbres sont regroupés en deux grands ensembles : les feuillus d’un côté et les conifères ou résineux de l’autre. Les conifères ont en général des feuilles réduites à des aiguilles (pin, épicéa) ou des écailles (thuya). Leur feuillage est persistant, sauf chez certains comme le mélèze. La photosynthèse des conifères se poursuit partiellement, leur offrant une croissance plus rapide que celles des feuillus. Ainsi, les conifères atteignent des tailles plus élevées plus rapidement. Du point de vue écologique, les résineux sont généralement moins exigeants vis-à-vis de la composition du sol que les feuillus et plus résistants au froid également.

conifere
Conifères
Le terme conifère signifie “qui porte des cônes”. Les fruits de nombreux résineux se présentent sous la forme de cônes (les fameuses pommes de pin). Les conifères, sous-embranchement des gymnospermes, sont des arbres et arbustes, dont les ovules (et donc, après fécondation, les graines) sont nues, simplement pincées entre les écailles d’un cône. Tous les conifères ne produisent pas de résines et ne sont donc pas tous des résineux, c’est par exemple le cas du Thuya Géant.
Résineux
La dénomination de “résineux” rappelle que le bois de ces essences contient de la résine, une substance visqueuse et parfumée, sécrétée dans les feuilles, l’écorce et souvent dans les tissus ligneux. Les résineux font partie des conifères.
Feuillus
Les feuillus appartiennent aux Angiospermes Dicotylédones, sont des arbres à feuilles caduques et perdent donc leurs feuilles en hiver. Par opposition aux conifères, les ovules se développent dans un ovaire fermé.
feuillu
Angiosperme
Terme provenant du grec, il désigne des plantes à graines. Les angiospermes, communément appelées “ plantes à fleurs”, sont des végétaux dont les organes reproducteurs sont condensés en une fleur et dont les graines fécondées sont renfermées dans un fruit.
dicotyledone
Dicotylédones
Nom donné aux plantes dont l’embryon contenu dans les graines porte le plus généralement deux feuilles qui apparaissent au moment de la génération.
Gymnosperme
Terme grec, il désigne des plantes à graines. La caractéristique des plantes gymnospermes est que leur ovule est à nu et reçoit directement le pollen. Il est porté par une feuille fertile ou des écailles plus ou moins ouvertes.
Anémophile
Caractéristique d’une espèce végétale dont le processus de fécondation se fait par voie aérienne : le pollen voyage sous l'effet du vent.
Entomophile
Une plante dont la fécondation dépend de la pollinisation faite par les insectes.
entomophile

Autour de la Forêt

Biodiversité
Ce terme évoque la diversité des espèces vivantes (micro-organismes, végétaux, animaux) présentes dans un milieu, et donc tous les processus et modes de vie permettant de maintenir un organisme à l'état de vie.
Faune
Ensemble des espèces animales vivant dans un même espace géographique à une période donnée.
Flore
Ensemble des espèces végétales vivant dans un même espace géographique à une période donnée.
Grume
Tronc de l'arbre abattu, écimé et débarrassé du houppier ainsi que des branches.
grume
Caduc
L'adjectif “caduc” vient du latin qui signifie tomber. Une plante à feuillage caduc est donc une plante qui perd ses feuilles pour économiser de l’énergie à l’automne, lorsque les températures et la durée du jour diminuent. Les arbres se mettent alors en sommeil.
Essence pionnière
Suite à une coupe à blanc ou un feu de forêt, les essences pionnières sont les premières à repousser. Les pins, tels que le Pin Laricio ou Pin Sylvestre, et le Bouleau sont des essences pionnières.
Thermophile
Caractéristique d’une plante qui croît de préférence dans les zones chaudes et ensoleillées.
sylviculture
Sylviculture
La sylviculture est une gestion de développement durable de la forêt ou d’un boisement par des travaux forestiers.
Photosynthèse
Ce processus consiste à transformer le CO2 absorbé en glucides lors d’une réaction chimique entre la sève brute et l’énergie solaire et libérant ainsi l’oxygène dans l’air. Cela forme la sève élaborée qui nourrit l’arbre, lui permet de respirer et de fabriquer de nouveaux tissus pour cicatriser ou grandir. La photosynthèse a pour but de créer de l’énergie (sous forme de glucide) à partir de l’énergie lumineuse provenant du soleil. Les organismes qui utilisent le mécanisme de photosynthèse sont autotrophes.
Autotrophe
Un organisme capable de générer sa propre matière organique à partir d’éléments minéraux.
Monoïque
Une plante qui porte des fleurs mâles et des fleurs femelles séparées les unes des autres, mais sur un même pied.
Dioïque
Une plante unisexuée, nécessitant 2 pieds, un mâle et une femelle pour en assurer la reproduction.
Zone humide
Région où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la biodiversité (faune et flore) associée.
tourbiere
Tourbière
Zone humide, dominée par la végétation, dont les conditions écologiques particulières ont valorisé la formation d’un sol composé d’un dépôt de tourbe.
Tourbe
Matière organique fossile, formée de débris végétaux qui résulte de la décomposition de végétaux à l’abri de l’air.
Litière
Couche naturelle de débris organiques, de feuilles, de brindilles et d’écorces en décomposition sur le sol accueillant un écosystème d’organismes décomposeurs qui la transforme peu à peu en humus.
Humus
Couche supérieure du sol créée et entretenue par la décomposition de la matière organique.
humus
Détritivores
Organismes décomposeurs (bactéries, champignons ou invertébrés) se nourrissant de détritus d’origines animales ou végétales. Ils participent au recyclage des composés organiques et jouent donc un rôle essentiel dans la chaîne alimentaire.
Reboisement
Opération qui consiste à restaurer ou créer des zones boisées ou des forêts, typiquement après coupe rase ou tempête.
Pessière
Une pessière est une plantation ou une forêt naturelle peuplée d'épicéas.

Les Types de Sols

Sol sableux
Souvent secs, pauvres en substances nutritives et très drainants.
Sol limoneux
Plus facile à travailler et pouvant stocker des volumes d’eau considérables, ces sols sont différents des sols sableux par leur facilité à former une croûte, souvent très dure.
limoneux
Sol argileux
Excellente rétention en eau, les sols argileux sont cependant des sols lourds et se réchauffent mal en sortie d’hiver.
Sol calcaire
Peu fréquent, le calcaire est présent dans le sol à l’état pur (pierre), sous forme de sable ou d’argile (marne). La présence de calcaire favorise la décomposition de la matière organique et l’assimilation des éléments minéraux par les plantes.
Sol humifère
Sol typique des tourbières, il est souvent acide et ne convient pas à de nombreuses cultures. Retient facilement l’eau, mais il est sujet au dessèchement en été.

Autour de l'Arbre

Bois
Tissu végétal (le xylème) qui joue un double rôle chez les plantes vasculaires : conducteur de la sève brute et tissu de soutien qui donne leur résistance aux tiges.

Structure du tronc

trunk
  1. Écorce
    Revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des plantes ligneuses, c’est-à-dire les arbres, arbustes, cactus et plantes grimpantes vivantes.
  2. Phloème
    Tissu vasculaire servant à la nutrition chez les plantes.
  3. Cambium
    Appelé “ seconde écorce” ou “écorce intérieure".
  4. Aubier
    Couches périphériques du bois physiologiquement actif et riche en substances de réserve.
  5. Duramen
    Bois de cœur, région centrale du bois qui joue un rôle mécanique de soutien de l’arbre.
  6. Moelle
    Partie intérieure de la plante servant au transport des nutriments.

Structure de l'arbre

tree
  1. Houppier / Couronnee
    Ensemble des branches et partie du tronc non comprise dans le fût. Dans le langage courant, on parle souvent de “tête de chêne”.
  2. Fût
    Partie du tronc de l’arbre se trouvant sous le houppier et dépourvue de branches.
  3. Racine
    Organe souterrain d’une plante servant à fixer au sol et à y puiser l’eau et les éléments nutritifs nécessaires à son développement.
  4. Tronc
    Partie principale de la tige d’un arbre, généralement dénudée, située entre les racines et le houppier.
  5. Feuillage
    Ensemble de feuilles.
  6. Branche
    L'allongement et la croissance en épaisseur latérale du tronc d'un arbre, un des processus qui permettent à une plante de s'agrandir.

Structure de la feuille

leaf
  1. Bourgeon
    Excroissance apparaissant en fin d’été et en automne sur la tige ou la branche d’un arbre et qui contient en germe les tiges, branches, feuilles, fleurs ou fruits.
  2. Rameau
    Petite branche d’arbre.
  3. Feuille
    Partie mince et plate
Sève brute
L’eau minérale transportée vers les feuilles dans l'aubier.
chaton
Chatons
Inflorescences souples caractéristiques de certains arbres feuillus qui peuvent être érigées ou pendantes, jaunes verdâtres ou argentés. Visibles dès l’automne ou l’hiver, les chatons ne se remarquent vraiment qu’au printemps, lorsqu’ils libèrent leur pollen.
Inflorescences
L’ensemble des fleurs regroupées et disposées d’une façon précise sur une tige.
Pédoncule
Organe végétatif reliant la fleur à la tige.
pedoncule