Blog

Nouvelles de nos forêts, événements, vie de l'équipe EcoTree

Déconfinement : attention à la faune et la flore forestières

Déconfinement : attention à la faune et la flore forestières

Après quasiment deux mois de confinement, nous allons pouvoir retrouver le plaisir des balades en forêt. Mais attention ! Les mesures de sécurité et de prévention peuvent varier selon les régions et les départements et, surtout, prenons garde de ne pas déranger la faune et la flore qui ont pris leurs aises en notre absence.

Confinement : la faune et la flore ont regagné du terrain

Nous sommes nombreux à l’avoir constaté. Au bout de quelques semaines de confinement, les animaux de nos forêts, de nos parcs et de nos jardins publics ont étendu leur territoire. Devenant moins farouches, ils ont pris leurs aises là où, quelques semaines plus tôt, ils n’auraient pas osé s’aventurer, ou à pas feutrés. Qui n’a pas croisé, en courant au bord d’une rivière, de petits rongeurs qui avaient cru que l’homme avait tout à fait disparu ? Ou encore, des colonies de canards, de poules d’eau et de cygnes, se laissant filer au gré du courant et même, promenant leurs pattes palmées sur les quais de la Seine d’habitude envahis de monde en cette saison ? Les forestiers, de leur côté, ont croisé en pleine journée des animaux qu’ils n’y avaient jamais vu


La flore, elle aussi, s’est développée selon son bon droit. Là, l’herbe a repoussé, ici les arbres et les plantes ont germé et se sont laissés baigner par la chaleur du soleil et les pluies bienfaisantes, reprenant à l’homme quelques arpents de terre qu’il lui dispute d’ordinaire. Ce, pour la plus grande joie des animaux qui se sont installés dans ces lieux, pour un temps, redevenus sauvages. Qu’à cela ne tienne, l’homme est sur le point de revenir hanter ces territoires perdus.

Déconfinement : se promener en forêt, mais en douceur

Ce n’est bien sûr pas une guerre que l’homme livre à la nature. Du moins, ce n’est pas ce qu’il faut souhaiter. Mais que l’on trouve un équilibre, une harmonie, afin que tous, bêtes, hommes et plantes puissent y trouver leur joie et profiter des bienfaits prodigués par la nature. 
La faune et la flore de nos forêts sont en pleine période de reproduction. Les plantes et les arbres sont en fleur, les graines germent, les petites pousses fragiles ont sorti la tête hors de l’humus et tendent vers le soleil, les insectes pollinisateurs sont en plein travail et c’est la saison à laquelle les essaims d’abeille cherchent où s’installer. C’est donc un moment sensible pour toute la nature, et nous devons y prendre garde. 


La faune sauvage, elle aussi, s’éveille. On peut admirer le ballet des oiseaux qui n’en finissent pas de construire et d’améliorer le nid où les petits oisillons, bientôt, s’éveilleront à la vie. Ils se sont sans doute installés en des lieux où ils n’auraient pas été nicher l’an dernier. Mais l’homme leur ayant laissé le champ libre, ils n’ont pas cru devoir prendre plus de précautions. A nous d’être attentifs à ne pas les déranger. Car nous souhaitons que nos populations d’oiseaux se multiplient, au lieu que de décroître. De la même manière pour le gibier. Le printemps est pour eux la période si sensible de la mise bas. Cerfs, chevreuils, sangliers, mais encore hérissons, rongeurs, renards, chauves-souris, tous ces mammifères se reproduisent en cette période. Et peut-être se sont-ils installés plus près des habitations que d’ordinaire. 
Nous pouvons donc retourner dans les forêts à partir du 11 mai, mais en prenant garde de ne pas mettre en danger le lent et délicat travail de la nature qui s’éveille. L’ONF rappelle d’ailleurs que les chiens doivent obligatoirement être tenus en laisse du 15 avril au 30 juin afin de ne pas effrayer les bêtes sauvages. Là aussi, sachons garder nos distances. 
 

Articles similaires
Hirondelle rustique : elle menace de ne plus faire le printemps
Hirondelle rustique : elle menace de ne plus faire le printemps

Un tiers des oiseaux a disparu de nos campagnes en dix-sept ans, et l’hirondelle n’est pas épargnée. Les causes de ces disparitions sont multiples, mais toutes dues aux activités des hommes : insecticides, disparition des haies, braconnage, urbanisation… Sauvegarder la biodiversité, c’est sauver nos oiseaux. Donc, sauver nos insectes. Saviez-vous qu’une hirondelle peut manger 3000 moustiques par jour ?

Lire la suite

Haie : un élément essentiel de la biodiversité
Haie : un élément essentiel de la biodiversité

Alors que près de 70% des haies présentes en France ont disparu en 150 ans, on se rend compte aujourd’hui de la perte énorme que cela représente. Maillon indispensable de la biodiversité, les haies remplissent de nombreuses fonctions, parmi lesquelles le stockage du carbone, la continuité des écosystèmes et la production de bois. Elles sont également des abris pour la faune et la flore, jouent un rôle de coupe-vent de...

Lire la suite

1er mai : pourquoi offre-t-on du muguet ?
1er mai : pourquoi offre-t-on du muguet ?

Offrir un brin de muguet le premier mai est une tradition qui nous tient à coeur mais dont nous ne connaissons pas toujours l’origine. Pourquoi cette plante aux petites clochettes blanches symbolise-t-elle le premier jour du joli mois de mai ?

Lire la suite

Portrait de David Hockley, directeur marketing et data d’EcoTree
Portrait de David Hockley, directeur marketing et data d’EcoTree

Comme son nom l’indique, David Hockley est anglais. Nobody’s perfect, disent nos cousins bretons d’Outre-Manche. Cette imperfection fait toutefois de lui un maillon essentiel de la startup EcoTree. Une parfaite illustration de cette richesse de la biodiversité dont nous vous entretenons régulièrement. Même si David est beaucoup plus qu’un arbre.

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

reassurance.paiements_securises.titre

Paiements sécurisés
Stripe - SEPA

Service client

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

Avis Vérifiés
EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Gestion durable

Gestion durable
Toutes nos forêts sont gérées durablement, certifiées et assurées.