20 déc. 2021

Comment s’appelle la femelle du chevreuil ?

La femelle du chevreuil s’appelle la chevrette et ne doit pas être confondue avec la biche, qui est la femelle du cerf.

Suzanne Sinniger
Suzanne SinnigerChargée de communication
Comment s’appelle la femelle du chevreuil ?

Si la biche est la femelle du cerf, elle n’est pas celle du chevreuil, et ne porte pas le même nom, contrairement à ce que l’on pourrait croire. En effet, la femelle du chevreuil est la chevrette, qui n’a rien à voir avec la petite chèvre, bien qu’elles portent le même nom. Quels sont ses signes distinctifs ?

Connaissez-vous le chevreuil ?

La chevrette est la femelle du chevreuil

Le cas que nous souhaitons éclaircir n’est pas si simple, en raison de ses nombreux homonymes. Si l’on s’en tient au dictionnaire, le mot chevrette désigne en premier lieu une petite chèvre, synonyme de biquette. Il désigne également la femelle du chevreuil dont le petit est le faon, comme chez le cerf. Mais la chevrette désigne encore une crevette d’eau douce dans les îles d’Océanie française, ou des instruments tels qu’un trépied métallique et une cornemuse… De quoi en perdre son latin.
Quoi qu’il en soit, vous ne pourrez pas dire que nous ne vous l’avons pas dit : la femelle du chevreuil n’est pas la biche mais la chevrette. Le petit de la chevrette est appelé faon jusqu’à six mois, puis il est appelé brocard si c’est un chevreuil mâle.

Comment différencier la chevrette de la biche ?

La femelle du chevreuil (capreolus capreolus) est nettement plus petite et légère que celle du cerf, et ce n’est pas tout à fait un détail. Nous savons que le chevreuil est le plus petit cervidé de nos forêts. Alors que la biche pèse environ 100 kilos, la chevrette ne dépasse guère les 20 kilos, soit cinq fois moins. Pour la taille, la différence est moindre mais tout de même : la femelle du cerf mesure environ 1 mètre de hauteur au garrot, pour seulement 70 centimètres en ce qui concerne la femelle du chevreuil. Il faut également noter que la femelle du cerf, la biche, a le cou mince, contrairement à la femelle du chevreuil, la chevrette, qui est plus trapue.
Par ailleurs, le dernier élément physique probant qui permet de différencier la chevrette de la biche est que cette première a une zone blanche en forme de cœur à l’arrière-train. Le brocard, quant à lui, qui mesure sensiblement la même taille et ne pèse que quelque cinq kilos de plus, a une zone blanche à l’arrière-train qui prend davantage la forme d’un petit haricot.

biodiversité

Gibier : savoir différencier la femelle du mâle est important

Écologues, amoureux de la nature mais aussi chasseurs savent faire la distinction entre le chevreuil et le cerf mais aussi entre leurs femelles et leurs petits. Parce qu’il est important de savoir comment les populations de cervidés se développent et quelle part en sera prélevée, dans le cadre de la chasse, pour une régulation qui est aussi nécessaire aux cultures, au bien-être des forêts qu’à celui des animaux. Lorsqu’une certaine espèce de gibier prospère de façon exagérée, cela déséquilibre la chaîne alimentaire et fait courir le risque de la propagation de maladies. 
C’est ainsi que le mâle du chevreuil est souvent appelé brocard et sa femelle chevrette. Que son petit est appelé faon et chevrillard lorsqu’il s’agit d’une jeune chevrette de moins de deux ans, qui n’a pas encore mis bas. La femelle qui a eu un faon est nommée chevrette. Elle peut être âgée de deux ans seulement. Lorsqu’elle est vieille et stérile, on l’appelle bréhaigne.
La chevrette ne porte pas de bois, ceux-ci sont réservés au brocard. Ils commencent à lui pousser pendant l’hiver lorsque les précédents sont tombés. Au cours de leur croissance, les bois sont recouverts d’une couche de peau appelée « velours ». Le cervidé dépèce ses bois de leur velours une fois qu’ils ont terminé leur croissance, un peu avant la période du rut. Ils lui permettront alors de se battre pour gagner le droit de s’accoupler. 

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogBois & Marines, des forêts à la merLyna Boussena22 mai 2024
BlogInvestir dans les EnRLyna Boussena16 mai 2024
BlogRestauration de tourbières à Dahner Felsenlandschaft, AllemagneJulia WIENBERG1 mai 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

5212Arbre1920%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/29975171525cffa6ac400a830e26cf86373eb387.jpegChêne SessileÂge : 55 à 60 ans Forêt de Ruillé 72https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-ruillehttps://ecotree.green/offres/72-sarthe/foret-de-ruille/chene-sessile/5212
Âge : 55 à 60 ans
Forêt de Ruillé
Sarthe, Pays de la Loire
4820Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/04/f878815b9b9d7ae94a19642f4a2bf1c56b46b64d.jpegDouglasFutaie irrégulière Forêt de Pont-de-Buis 29https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-pont-de-buishttps://ecotree.green/offres/29-finistere/foret-de-pont-de-buis/douglas/4820
Douglas 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Pont-de-Buis
Finistère, Bretagne
4695Arbre18.7525%DKhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/04/33a5e1266b7e223aa0292c07280991dec5f0b41e.jpegHêtreFutaie irrégulière Orø-Margrete 2 Forest 4490https://ecotree.green/offres/foret/oroe-margrete-2https://ecotree.green/offres/4490-sj%C3%A6lland/oroe-margrete-2/hetre/4695
flag
Plus que 1 !
Hêtre 18,75 €
Âge : 0 à 2 ans
Orø-Margrete 2 Forest
Sjælland, Danemark

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres