1 nov. 2021

A quoi servent les guêpes ?

Les guêpes sont indispensables au maintien de la vie sur Terre, par leurs rôles de prédateur, de décomposeur d’animaux morts ou encore de pollinisateur.

Suzanne Sinniger
Suzanne SinnigerChargée de communication
A quoi servent les guêpes ?

Aucune espèce n’est inutile dans la nature, chacune ayant son rôle à jouer dans la grande chaîne du vivant, même quand nous le méconnaissons. Si les guêpes nous semblent parfois d’inutiles parasites dont on se débarrasserait bien, c’est à tort car leur fonction est essentielle au maintien de la vie sur Terre, et certaines espèces de guêpes sont irremplaçables. Ainsi de la guêpe du figuier, qui pollinise cet arbre aux fruits délicieux. Mais les guêpes ont encore bien d’autres rôles que nous vous invitons à découvrir.

Les guêpes se nourrissent d’insectes

Dans la longue chaîne alimentaire, les guêpes communes se nourrissent d’autres espèces d’insectes que l’on considère comme nuisibles, à savoir les moustiques, les mouches et certaines araignées, tandis que le frelon, qui est leur grand cousin, s’attaque à des proies plus conséquentes telles que les taons. 
C’est pour nourrir leurs larves que les guêpes s’en prennent à ces insectes qu’elles décapitent souvent à l’aide de leurs mandibules avant d’en absorber les muscles. En effet, les guêpes sont friandes de protéines et de sucres. Généralement, elles mastiquent ce qu’elles ont absorbé de leur proie pour en nourrir par régurgitation leurs larves. Assez étonnamment, les guêpes se nourrissent d’une sorte de miellat que produisent leurs larves, et les nourrissent en retour. Ainsi, ce redoutable prédateur ne chasse quasiment que pour sa progéniture, qui le lui rend bien. 

Les guêpes sont nécrophages

Certaines espèces de guêpes participent également à nous débarrasser des insectes et animaux morts (petits mammifères ou oiseaux). Nécrophages, elles aident à la décomposition des cadavres, ce dont nous devons leur savoir gré. 

Les guêpes participent à l’élaboration du vin et de la bière

Cela peut paraître insensé, mais les guêpes participent à la fabrication du vin et de la bière. Comment ? En permettant le développement des levures que l’on trouve dans le raisin. Par une lente et complexe évolution adaptative, certaines guêpes ont dans l’estomac un environnement sucré très favorable à la conservation et au développement des levures que l’on emploie pour la fabrication du pain, du vin et de la bière, saccharomyces cerevisiae par exemple. 
A la fin de l’été, lorsque les raisins sont gorgés de sucre, leur taux de levures est très important. Attirées par tout ce sucre dont elles se repaissent (nous en faisons souvent les frais l’été), les guêpes s’y nourrissent et les levures prolifèrent dans leur estomac où elles passeront l’hiver au chaud. Les guêpes transmettent ces levures à leurs larves par la régurgitation des aliments et celles-ci retourneront à leur tour les levures dans le raisin au printemps. 
Au bout du compte, éliminer les guêpes reviendrait à détruire la base de notre alimentation. 

Les guêpes ont un rôle de pollinisateur

Toutes les guêpes ne sont pas utiles à la pollinisation mais certaines oui. Ce sont généralement les mâles qui se chargent de la récolte du nectar sur les fleurs. Si on ne les classe pas naturellement parmi les insectes pollinisateurs, il faut tout de même savoir qu’elles jouent un rôle important dans ce processus naturel. 
Le figuier, par exemple, est pollinisé par certaines espèces de guêpes très spécifiques. Les guêpes Agaonides ont ainsi développé une forme de mutualisme avec les figuiers. C’est ainsi que ces petites guêpes parviennent, seuls insectes, à pénétrer dans la figue, qui n’est pas à proprement parler un fruit, pour y déposer leurs oeufs, fécondant dans le même temps les fleurs femelles qui se trouvent à l’intérieur de l’urne. Sans leur aide, certaines espèces de figuiers demeureraient stériles. 

Comment différencier les abeilles des guêpes ?

Les guêpes sont des insectes hyménoptères encore assez peu étudiés, contrairement aux abeilles. Il en existe plusieurs milliers d’espèces dans le monde. Celles que l’on observe le plus souvent en Europe sont la Guêpe commune (Vespula vulgaris) et la Guêpe germanique (Vespula germanica). Ces guêpes sociales vivent en colonies annuelles fondées chaque printemps par la reine, qui est une femelle fécondée. Le nid de guêpes est constitué d’alvéoles construites dans une matière qui ressemble à de la pâte à papier ou à du carton, qu’elles obtiennent en mastiquant du bois mélangé à leur salive.
Ainsi, le comportement des guêpes sociales ressemble à celui de leurs cousines les abeilles. Mais ce qui les différencie, physiquement est, plus que leur couleur qui peut induire en erreur, leur morphologie. Non seulement l’abeille est velue, ce que n’est pas la guêpe, mais elle a un corps compact, assez large. A l’inverse, si l’on parle couramment de taille de guêpe, c’est que cet insecte a un corps qui se sépare de son abdomen par une taille très fine, très serrée. C’est le meilleur moyen de les différencier sans se tromper.
 

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogL'Atelier ATHEM est engagé dans une démarche RSE et de séquestration carbone avec EcoTreeMatthieu Napoli21 févr. 2024
BlogFocus sur les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et FloristiqueLéa Toulet12 févr. 2024
BlogPlantations dans la forêt de MontplonneSuzanne Sinniger29 janv. 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

4260Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/816a54b1590715cfc2bbdc9e313dd1aebf2275cc.jpegSéquoiaFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/sequoia/4260
flag
Réservé aux abonnés
Séquoia 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
Exclusivité abonné(e)s
4158Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/f8a6877b2887051a0576fcfcac134244c2810f73.jpegThuyaFutaie irrégulière Forêt de Gourin 56https://ecotree.green/offres/foret/gourinhttps://ecotree.green/offres/56-morbihan/gourin/thuya/4158
Thuya 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Gourin
Morbihan, Bretagne
4043Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/05/26e4d3c7df5f6180e098a7ecf8de3c7ee5d83283.jpgDouglasFutaie irrégulière Forêt de Launay Guen 22https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-launay-guenhttps://ecotree.green/offres/22-cotes-d-armor/foret-de-launay-guen/douglas/4043
Douglas 18 €
Âge : 45 à 50 ans
Forêt de Launay Guen
Côtes-d'Armor, Bretagne

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres