Calculez les émissions de CO2 de vos usages d’internet

Prenez conscience de votre impact sur l'environnement

Nos calculateurs

Comment utiliser le calculateur carbone pour mesurer mon empreinte numérique?

  1. Sélectionnez le nombre d'écrans de votre foyer
  2. Saisissez le temps passé à regarder des vidéos, par écran
  3. Spécifiez les caractéristiques de votre liaison et de votre qualité vidéo
  4. Précisez le temps passé en ligne par semaine, hors vidéo
  5. Avec toutes ces informations, le calculateur CO2 va calculer l'énergie électrique et les emissions de vos habitudes numériques.

Internet, VOD ? Contribuez à l’écologie avec EcoTree

Le visionnage de vidéos sur une plateforme en ligne, l’écoute de musique sur Youtube, ou l’échange de données sur Internet génèrent des dépenses d’énergie et donc des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

Le troisième poste d’émissions de CO2 par Français est l’achat et l’utilisation d’ordinateurs, de tablettes, de smartphones, d’Internet et d’appareils high-tech. L’achat de nouvelles technologies progresse chaque année, par conséquent nos émissions de CO2 aussi. Avez-vous pensé à prolonger au maximum la durée de vie de vos appareils technologiques ?

VOD : 1ère consommatrice d’énergie

Plus de 3,3 milliards de requêtes quotidiennes sur le moteur de recherche Google génèrent 600 tonnes de CO2 par jour, soit 241 000 tonnes annuelles. Pourtant, le visionnage de vidéos en ligne consomme encore davantage d’énergie. Chaque jour, un milliard de vidéos sont consultées sur Youtube. L’impact environnemental de la VOD est fort, puisque cela rejette près de 10 millions de tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions de CO2 de la ville de Glasgow.

Comment réduire ses émissions de CO2 sur Internet ?

Pour obtenir un bon bilan carbone sur Internet, nous pouvons adopter des gestes faciles. Il faut savoir que la première utilisation de Youtube concerne l’écoute de musique. Or, du fait que Youtube diffuse de la vidéo en même temps que la musique, nous émettons beaucoup plus de CO2 en passant par cette plateforme que par une autre qui ne diffuse que de la musique. Pour réduire encore plus notre pollution de CO2 sur Internet, nous pouvons privilégier les supports d’écoute physiques (CD, MP3…) Les vidéos en ligne émettent 1% des émissions mondiales de CO2. Les plateformes Netflix et Amazon Prime sont responsables à elles seules de l’équivalent des émissions de tout le Chili.

Internet, troisième pays le plus pollueur

Au bout du compte, un cinquième de notre empreinte carbone sur Internet provient des vidéos en ligne. Quant au numérique, il représente à lui tout seul 4% des émissions mondiales de CO2, ce qui équivaut aux émissions du secteur aérien. Mais le numérique continue d’accroître sa consommation d’énergie de 9% par an. Pensons donc à utiliser les outils numériques et les flux Internet avec sobriété.