Portrait du jeune Vianney en secrétaire général

A l’issue d’une réorientation, Vianney Passot est propulsé secrétaire général d’EcoTree où il est chargé de mettre en place un service de ressources humaines.

Melchior Quennec

Responsable Marketing & Croissance B2C
Portrait du jeune Vianney en secrétaire général

Rien ne prédestinait le jeune et sémillant Vianney, natif de Lyon, à occuper un tel poste. Ayant commencé par des études de lettres et sciences politiques à Angers, avant d’enseigner le français en région lyonnaise, le voici maniant les chiffres et occupant doctement la chaise de secrétaire général d’EcoTree à Paris. Portrait d’un jeune homme plein de passions !

De la littérature aux chiffres : itinéraire d’un Vianney Passot

Après avoir étudié les lettres et sciences politiques à Angers, Vianney a poursuivi ses études en fac de lettres jusqu’au Master. “Je voulais être professeur, et j’ai enseigné le français pendant un an. Puis, j’ai voulu voir autre chose. Je n’avais pas fait d’école de commerce, je n’avais jamais travaillé en entreprise. J’ai également été tenté par le journalisme, où j’ai fait quelques incursions. Mais dans le fond, je me suis dit qu’il fallait que je trouve un travail concret dans une entreprise pour découvrir ce que c’était, et comment ça marchait. Je connaissais EcoTree par des contacts que j’avais en commun avec Théo Le Méné. N’ayant pas de compétence particulière autre que ma motivation, je me suis dit que je pourrais postuler à un poste de commercial.”
Vianney rencontre donc Théo qui lui fait savoir que l’entreprise ne recrute pas de commerciaux mais qu’il garde son CV sous le coude. Peu de temps après, la responsable administrative d’EcoTree quitte son poste et il faut la remplacer au pied levé.
“Théo m’a rappelé en me disant que la start-up avait besoin de quelqu’un pour faire de l’administratif et de la finance. Je lui ai dit que je ne savais rien faire de tout cela, il m’a dit que je pouvais essayer si je le souhaitais, j’ai accepté et je me suis retrouvé à manier des chiffres et m’occuper des documents administratifs, tâches que je n’avais jamais imaginé remplir de ma vie.”

Vianney saisit sa chance et transforme l’essai

Ne connaissant a priori rien au travail qu’on lui demandait d’exécuter, Vianney s’y attelle avec gourmandise, ne compte pas ses heures et satisfait rapidement les cofondateurs qui lui ont fait confiance. “J’ai appris sur le tas, puis mes tâches se sont multipliées. L’idée qu’avaient derrière la tête Théo et Pierre-François était de réorganiser toute la partie administrative et sociale qui était faite de bric et de broc parce que l’entreprise avait grossi très vite. On m’a donc demandé de mettre de l’ordre dans ce bric-à-brac, en trouvant les bons outils et en mettant sur pied les processus idoines. Pierre-François m’a beaucoup épaulé sur la partie financière et administrative et quand ça a commencé à prendre forme, Théo et P-F. m’ont proposé de continuer le travail de structuration sur la partie ressources humaines. Mon objectif de l’année 2021 est donc de créer un vrai pôle de ressources humaines chez EcoTree avec une stratégie de recrutement, d’évolutions internes et de gestion au quotidien.” 

Pour résumer, Vianney a créé le pôle secrétariat général dont les trois missions sont l’administratif, les finances et les ressources humaines. EcoTree vient de recruter Claire à Brest, qui s’occupera de la partie administrative. Vianney poursuit les reporting financiers avec Pierre-François et la partie ressources humaines est en cours de développement. 

Notre Vianney est un amateur de nature

“Ce qui m’a poussé vers EcoTree, outre le challenge que m’offrait de relever Théo, c’est mon goût pour la nature et la campagne. Je suis un petit provincial qui aime la campagne. J’aime me promener dans la forêt, j’y ai toujours passé beaucoup de temps. Je n’ai pas attendu l’engouement écologique planétaire pour aimer la nature et les arbres et apprendre à les respecter. 
Lorsque j’ai quitté mon travail de professeur, j’avais en tête une réorientation complète. Je voulais un travail manuel, dans la nature, qui ait du sens. J’avais envie d’aller travailler dans les forêts mais la perspective de reprendre des études m’a freiné. EcoTree m’offrait alors cette possibilité de me rapprocher de la nature en restant raisonnable et en effectuant un travail qui soit à ma portée. C’était plus réaliste que de me faire croire que j’allais être bûcheron !
Et puisque EcoTree a des bureaux à Brest, c’est là que je vais aller m’installer à partir de cet été. Ainsi, je pourrai lier ma passion de la mer et de la voile à celle des forêts ! C’est pour moi une formidable opportunité de m’installer au bord de l’océan, une chose dont j’ai toujours rêvé.”