Les éco-gestes en télétravail (spécial confinement)

Les éco-gestes en télétravail (spécial confinement)

Avec le confinement, le télétravail s’est généralisé en France. Ce changement radical a eu pour conséquence de réduire considérablement l’impact carbone lié aux déplacements quotidiens, cela est certain, et les entreprises n’ont plus à chauffer et éclairer les bureaux. Mais le télétravail est-il plus écologique pour autant ? Quels sont les gestes à adopter pour limiter notre impact environnemental, lorsqu’on travaille de chez soi ?

Limiter l'impact numérique

La première conséquence du travail à distance est évidemment l’impact sur les émissions liées au numérique. Les visios viennent supplanter les réunions en face à face, les mails fusent, et les serveurs chauffent.
Alors, que faire ? Favoriser le WIFI, qui consomme 23 fois moins d’énergie que la 4G. 
Dans les échanges directs, utiliser au maximum les échanges audio, par téléphone, plutôt que les visios qui sont extrêmement consommatrices d’énergie
Il est important de garder un lien social avec ses collègues, et il n’est pas question de ne plus les voir face caméra ! Mais gardons en tête que les visios consomment trois fois plus d’énergie lorsque la vidéo est couplée à l’audio - alors coupez votre caméra de temps en temps.
Enfin, l'envoi d'un SMS consomme 400 fois moins de CO2 qu'un mail : pour vos messages courts, privilégiez donc les SMS - les envois de message via les réseaux téléphoniques sont moins gourmands que ceux envoyés sur le net - ; et envoyez vos documents au travers d’une plateforme de partage, plutôt qu’en pièce jointe de mail.

A la maison : faire attention à sa consommation d'énergie

Si les entreprises n’ont plus à chauffer leurs locaux, la dépense énergétique est néanmoins reportée dans les habitations des employés, et cette diffusion engendre une augmentation non négligeable de la consommation, qui n’est plus centralisée. En restant chez soi pour travailler, les dépenses de chauffage et d’électricité individuelles augmentent, et le bilan énergétique avec elles.
Alors que faire ? Éteindre son chauffage la journée, et bien se couvrir ; travailler près d’une fenêtre et être attentif à sa consommation d’électricité.

Plus de cantine de travail, de restaurants de quartier, de sandwichs en boulangerie… vous pouvez en profitez pour acheter local et de saison, et au maximum sans emballage. 

Avec ces quelques éco-gestes, vous affronterez l’hiver en réduisant votre impact sur l’environnement ; ce confinement permettra enfin un vrai bénéfice écologique.
 

Articles similaires
En Finlande, des garderies reproduisent des “sols forestiers” pour la santé des enfants
En Finlande, des garderies reproduisent des “sols forestiers” pour la santé des enfants

C’est une expérience menée en Finlande qui tend à le démontrer : faire jouer de petits enfants sur des sols naturels, qui reproduisent de préférence l’humus forestier, est très rapidement bénéfique pour leur santé. Il semblerait qu’au bout de 28 jours leur flore intestinale et leurs défenses immunitaires aient changé. Pour leur plus grand bien.

Lire la suite

Pourquoi saint Hubert est-il le patron des forestiers ?
Pourquoi saint Hubert est-il le patron des forestiers ?

En ce 3 novembre, le calendrier romain célèbre saint Hubert, connu pour être le saint patron des chasseurs, mais aussi celui des forestiers. Entre légende et histoire, quelles sont les raisons de ce patronage ?

Lire la suite

EcoTree engage les entreprises pour l’environnement
EcoTree engage les entreprises pour l’environnement

Plus de 600 entreprises partenaires nous aident à entretenir les quelque 600 hectares de forêts dont nous avons fait l’acquisition et à entreprendre différents projets d’enrichissement de la biodiversité. Les forêts poussent en silence, elles sont pourtant la respiration du monde. Vous qui vous engagez à nos côtés, vous êtes leur porte-voix et leur soutien. Soyez-en remerciés et continuez de porter la bonne nouvelle :...

Lire la suite

Pourquoi il est inutile de planter des milliards d’arbres
Pourquoi il est inutile de planter des milliards d’arbres

Une idée localement pertinente ne le sera pas nécessairement à l’échelle mondiale. C’est précisément le phénomène qu’illustrent actuellement les campagnes de reforestation massives qui font les affaires de quelques gros marchands d'arbres peu scrupuleux, bien moins celles de notre planète. Sous couvert de lutter contre le changement climatique, certaines organisations, certains États et certaines entreprises à but lucratif...

Lire la suite

choisir la confiance

Garanties d'EcoTree

Conformité financière

Nous sommes enregistrés auprès de l'autorité des marché financiers (AMF).

Un impact écologique vérifié

Nos calculs de capture du carbone sont officiellement vérifiés.

100% durable

Nos forêts sont assurées, certifiées et gérées durablement.