Focus sur le chêne sessile

Focus sur le chêne sessile

Roi de la forêt, le chêne sessile ou chêne rouvre peut atteindre des hauteurs de plus de 40 mètres et des âges spectaculaires. Vivant communément plusieurs centaines d’années, voire un millénaire, il est très recherché pour son port droit, et son bois de grande qualité. Tolérant mieux la sécheresse et l’ombre que le chêne pédonculé, il aime moins les excès d’eau. C’est une espèce plus rustique, typique du continent européen qu’elle a naturellement colonisé depuis des milliers d’années.

Quercus petraea est connu sous différents noms en France. Il est communément appelé chêne sessile ou chêne rouvre, plus rarement chêne à trochets, chêne des pierriers, chêne mâle ou chêne noir. C’est une espèce très courante des forêts des régions tempérées de l’hémisphère nord, particulièrement appréciée pour sa beauté sculpturale et son bois d’excellente qualité.

Caractéristiques du chêne sessile

Espèce monoïque (qui possède des fleurs mâles et femelles différenciées) à feuilles caduques, elle ne porte de fruits qu’à partir de 60 ans. Cette espèce postpionnière se différencie notamment du chêne pédonculé, auquel elle ressemble, par ses glands qu’elle porte directement assis sur la branche (d’où le terme de sessile, du latin sedere, asseoir), contrairement au chêne pédonculé dont les glands pendent au bout d’un pédoncule.

Son feuillage est aéré, son tronc cylindrique, son écorce lisse, verdâtre puis grise, fissurée longitudinalement et peu profondément. Les feuilles sont alternes, glabres, nettement pétiolées, à base cunéiforme et dont les lobes sont peu marqués, mais nombreux et réguliers.

Répartition géographique et exigences culturales du chêne sessile

Cette espèce européenne est la plus répandue dans les forêts françaises. On la trouve dans les plaines et les collines de France, à l’exception de la région méditerranéenne et rarement dans le bassin aquitain. Elle a tendance à s’installer dans les régions subatlantiques. S’adaptant moins aux zones fraîches que le chêne pédonculé, elle nécessite moins de lumière et tolère plus aisément les périodes de sécheresse. Son aire de répartition s’étend ainsi moins loin vers le nord-est de l’Europe que celle du chêne pédonculé.

C’est une espèce de l’étage collinéen que l’on peut trouver jusqu’à 1600 mètres d’altitude. Elle pousse dans des sols sablonneux, limoneux, argileux, plus ou moins caillouteux mais elle est à son optimum sur des sols filtrants, épais, légèrement acides : limons ou sables. C’est pourquoi elle est cultivée en grandes futaies sur les bassins de la Loire et de la Seine, et notamment en forêt de Tronçais, l’une des plus nobles de France.

Usages du bois de chêne

Son bois est quasiment semblable à celui du chêne pédonculé. Tous deux ont le même aspect et les mêmes propriétés, aussi sont-ils vendus sous l’appellation commune « chêne » qui désigne en France, de manière conventionnelle, le bois de ces deux espèces, uniquement. C'est l’un des bois d’œuvre de feuillu les plus importants d'Europe et de France, avec des utilisations anciennes et traditionnelles nombreuses et variées.

Son cœur brun clair se distingue bien de l’aubier. D’un sciage facile, il est d’un séchage lent au cours duquel il court le risque de se déformer. Son bois de cœur est très durable, c’est pourquoi il est très prisé pour la charpente, la menuiserie et l’ébénisterie. On l’utilise également pour la fabrication de parquets ou de tonneaux. Le merrain (tonnellerie) et le tranchage de luxe requièrent des qualités exceptionnelles que seuls 10% du volume de bois d’œuvre récolté en chêne obtiennent.

Le chêne est très peu sensible aux maladies ou attaques parasitaires, même si les sylviculteurs sont attentifs à l’oïdium qui peut venir perturber la croissance et le développement des chênes et tuer de jeunes plants. Contre cela, des traitements naturels à base de soufre ou de chlore sont généralement suffisants.

Articles similaires
Loi biodiversité : un grand pas en avant !
Loi biodiversité : un grand pas en avant !

Le plan biodiversité adopté par les élus de la région Ile-de-France le 21 novembre change la donne, en matière d’environnement. Désormais, pour toute action d’urbanisme, de construction ou de changement d’affectation d’un terrain naturel, la réparation des dommages s’effectuera en nature, non plus uniquement financièrement. C’est une reconquête de la biodiversité, qui la place au cœur de l’aménagement de l’espace public....

Lire la suite

VOD, Netflix, Youtube… comment diminuer notre impact carbone
VOD, Netflix, Youtube… comment diminuer notre impact carbone

On n’y pense pas toujours, mais le visionnage de vidéos sur une plateforme en ligne, ou l’écoute de musique sur Youtube, génèrent des dépenses d’énergie et donc, in fine, polluent. Bien entendu, ce n’est pas le visionnage d’une vidéo qui fera mourir la planète, mais de goutte d’eau en goutte d’eau, les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) deviennent océan qui pourrait bien se déchaîner contre nous. Ayons conscience...

Lire la suite

Black friday : des chiffres absurdes
Black friday : des chiffres absurdes

Importé des États-Unis, le concept du "Black Friday" a désormais gagné la France. Alors que tous les marques annoncent des rabais qui paraissent d'abord alléchants, quelles sont les véritables conséquences de ces promotions pour les consommateurs et l'environnement ?

Lire la suite

Vers une interdiction du Black Friday
Vers une interdiction du Black Friday

Dans la nuit de lundi 25 à mardi 26 novembre 2019, un amendement à la loi antigaspillage a été adopté, qui pourrait interdire les promotions du « Black Friday ». L’amendement, qui émane de Delphine Batho, ancienne ministre de l’Ecologie, sera examiné par l’Assemblée nationale à partir du 9 décembre. Cette année, donc, il n’aura aucune incidence sur le « Black Friday » du 29 novembre. Qui pourrait bien être le dernier.

Lire la suite

Services & Garanties EcoTree

reassurance.paiements_securises.titre

Paiements sécurisés
Stripe - SEPA

Service client

Service client
Satisfait ou remboursé
24h/24 & 7j/7

Avis Vérifiés
EcoTree & l'AMF

EcoTree & l'AMF
EcoTree est enregistré auprès de l’AMF sous le numéro D-18-01 en tant qu’intermédiaire en biens divers

Gestion durable

Gestion durable
Toutes nos forêts sont gérées durablement, certifiées et assurées