Etienne, jeune forestier d’EcoTree

Etienne a rejoint EcoTree en septembre 2021 pour une année d'alternance au pôle forestier. Portrait d'un jeune breton amoureux de la nature.

Clémence de la Cotardière

Chargée de communication BtoB
Etienne, jeune forestier d’EcoTree

Après des études littéraires et un premier job, Etienne de la Brosse retrouve l’une de ses passions : la gestion forestière. Ayant aidé ses grands-parents puis son frère Vianney dans les travaux forestiers, il apporte à EcoTree un savoir-faire et une connaissance théorique qui lui ont permis de rejoindre l’équipe forestière comme alternant depuis le mois de septembre 2021. Portrait.

Jeune, Etienne passe de nombreuses vacances dans les bois

Dernier d’une grande fratrie, Etienne arpente les bois depuis son plus jeune âge. “Mes grands-parents avaient quelques hectares de bois et nous emmenaient souvent en forêt à Plougastel, où nous donnions un coup de main quand il fallait.”
Né à Laval, il connaît bien la Bretagne, où sont désormais installés ses parents, dans les Côtes-d’Armor, tandis que ses grands-parents sont de Brest.

“J’ai grandi à Laval puis étudié les lettres et sciences politiques à Angers. Pour financer mes études, je travaillais avec mon frère Vianney, qui avait alors une entreprise de travaux forestiers. Toutes les vacances, je passais une semaine à travailler avec lui, soit à faire des plantations en hiver, soit à protéger les plants, soit à faire du dégagement en été. C’était un travail rude mais que j’aimais beaucoup.”

Etienne découvre le dur métier d'ouvrier forestier

Les travaux forestiers sont très physiques et épuisants. “On m’a souvent dit qu’après quatre ou cinq saisons de travaux forestiers, beaucoup d’ouvriers trouvaient un autre emploi.” La filière forestière peine ainsi à trouver de la main d'œuvre pour ce genre de travaux, mais c’est une généralité qu’il convient de tempérer, car l’entreprise Guillier avec laquelle nous travaillons ne rencontre pas cette difficulté. 
“Effectivement, j’ai travaillé avec des gars qui font ça depuis 30 ans et qui sont solides, bien que chaque geste soit calculé pour se fatiguer le moins possible. Il faut éviter de se faire mal !”

Premier emploi d'Etienne à Paris

Malgré cela, et parallèlement à son emploi, Etienne éprouve un intérêt de plus en plus marqué pour le travail de forestier, notamment par l’aspect gestion de l’entreprise. Il s’oriente ainsi vers un master d’administration et de management des entreprises (IAE) à la Rochelle. “A côté de mes études, j’ai pu profiter des clubs nautiques pour faire de la voile toutes les semaines, c’était une vie agréable.”
Il effectue son premier stage chez StaffMe, qui met en relation les entreprises et les jeunes étudiants qui cherchent un travail, puis le stage évolue en alternance. “J’y ai rédigé un mémoire sur la formation des micro-entrepreneurs. Avec mon maître de stage, nous avons mis en place, à l’issue de ce mémoire, la filiale formation de StaffMe. J’y ai ensuite travaillé pendant un an et demi, puis, pour des raisons personnelles, j’ai quitté Paris et l’entreprise.”

Le retour à la forêt

Se dirigeant vers un métier dans l’agriculture ou la foresterie, Etienne apprend que EcoTree cherche à employer des alternants. “C’est bien tombé, puisque j’étais prêt à reprendre des études pour trouver un métier de terrain. Je suis donc depuis septembre en BTS de gestion forestière où j’ai directement pu intégrer la deuxième année, en ayant déjà validé les matières générales.”
Installé à Vannes, Etienne est désormais alternant forestier pour une année avec EcoTree, où il travaille dans l’équipe de Vianney Renard et en étroite collaboration avec son frère Vianney de la Brosse. Aujourd’hui, ses tâches sont les suivantes : prospection pour l’achat de nouvelles terres ou de nouvelles forêts ; communication sur les projets forestiers ou de biodiversité ; faire en sorte de limiter les dégâts du gibier dans les plantations, ce qui passe notamment par le fait de planter certaines essences qui attirent le gibier, par exemple les chevreuils, vers un certain coin de la forêt, afin de préserver les jeunes plants qui sont sur d’autres parcelles, ou encore par l’administration de Trico sur les jeunes plants. Etienne a également des missions administratives dans ses tâches, car gérer des forêts ne se fait pas que sur le terrain. 
“Mais j’accompagne mon frère dans les bois dès que je le peux, car c’est aussi plaisant de participer à l’organisation des travaux de plantation, de dégagement, d’entretien ou encore de marquage des arbres. Quand il y a besoin d’aide pour les travaux forestiers, je suis sollicité et cela me convient très bien : j’aime planter des arbres !”