Elodie, une jeune commerciale bretonne d’EcoTree

Elodie Léon, jeune étudiante bretonne, est venue renforcer l'équipe commerciale d'EcoTree.

Annabelle Le Corfec

Responsable Innovation
Elodie, une jeune commerciale bretonne d’EcoTree

Étudiante, Elodie Léon est venue renforcer l’équipe commerciale d’EcoTree. Notre jeune bretonne se montre enchantée d’apprendre un métier dans une jeune start-up aussi pleine d’avenir et d’énergie qu’elle-même !

Elodie, nouvelle recrue de l’équipe commerciale

Elodie a rejoint l’équipe de Brest en septembre 2020 en tant que business developer (équipe des sales) pour s’occuper des secteurs du bois et du recyclage que lui ont cédés Benoît et Clotilde
“En plus de cela, je les soutiens dans leurs tâches quotidiennes lorsque je suis présente.” 
Car Elodie, qui étudie la technique de commercialisation à l’IUT de Quimper, est en alternance une semaine sur deux. 
“Arrivant à la fin de ma deuxième année, je serai diplômée en juin et je m’oriente vers un bachelor commercial et marketing à Brest, à la rentrée prochaine.”

Elodie, une jeune bretonne fière de l’être 

Étant née et ayant grandi à Brest, Elodie déclare sans ambiguïté qu’elle n’aime pas beaucoup quitter sa Bretagne natale. “Toute ma famille vit dans le Finistère, et j’ai besoin de la proximité de l’océan. Si je peux éviter d’aller à Paris, cela me convient très bien. Je suis fière d’être bretonne !”
Davantage tournée vers l’océan que vers les forêts donc, bien qu’elle les ait régulièrement fréquentées dans sa jeunesse, notamment avec son père, pour aller aux champignons. 
“Mais, reconnaît-elle, je n’avais pas une connaissance aussi poussée de la forêt que je peux l’avoir aujourd’hui. C’est EcoTree qui a développé ma curiosité à son égard et qui m’a fait prendre conscience de la multitude des bienfaits qu’elle nous apporte. Je sais aujourd’hui à quel point la forêt est importante !”

“EcoTree m’a appris à me débrouiller”

Si l’équipe est désormais de sept personnes à Brest, bientôt renforcée par l’arrivée de Vianney Passot, elle est un peu dispersée en raison des conditions sanitaires. Pourtant, Elodie a tiré de cette mauvaise fortune des enseignements. 
“Grâce à EcoTree j’ai appris, comme le dit Géraldine, à oser et à me lancer. A mon arrivée, j’avais beaucoup de mal à parler au téléphone à des gens qui m’étaient encore inconnus pour essayer de leur faire signer un contrat ou leur présenter notre travail. Mais après m’être forcée et l’avoir fait deux ou trois fois, c’est devenu plus simple. En septembre, à cause du confinement, je me suis retrouvée seule, ce qui m’a finalement beaucoup aidée. J’ai été obligée de prendre les appels et de gérer les rendez-vous clients seule, sans attendre l’aide de Benoît ou de Clotilde, prenant ainsi mes responsabilités. C’est un événement qui m’a bien aidée à grandir et franchir un pas d’un seul coup.”

Elodie découvre EcoTree au cours de ses études

“J’ai découvert EcoTree lors d’un travail de groupe, dans le cadre de mes études. Nous devions présenter une entreprise. Alors que la plupart de mes camarades s’attachaient à présenter de grands groupes, j’ai souhaité, avec quelques autres, faire découvrir une entreprise de renommée plus discrète. C’est au cours de nos recherches que nous avons découvert EcoTree dont le concept nous a rapidement séduits. Lors de notre présentation, nous avons retenu l’attention de toute la classe qui ne connaissait pas la start-up et qui en a trouvé le principe et l’utilité passionnants. 
Pour notre présentation, nous avions pris contact avec Géraldine qui, par la suite, nous a mis en relation avec Juliette. Celle-ci s’est beaucoup investie pour nous mener à comprendre EcoTree. Nous avons senti qu’elle était contente de nous aider, et le feeling est tout de suite passé entre nous. Elle ne nous a pas un seul instant donné l’impression que nous prenions son temps et que cela lui coûtait. Au contraire, Juliette était avec nous à cent pour cent. C’est un rapport humain rare que nous avons noué avec elle. 
C’est ce qui, par la suite, m’a donné envie de travailler dans cette entreprise. Les valeurs et l’aspect humain sont, pour moi, des choses primordiales au travail. Alors que j’étais partie pour un stage de deux ans dans la grande distribution, j’ai préféré démissionner pour rejoindre l’équipe d’EcoTree. Je n’ai aucun regret d’avoir fait ce choix, d’autant que cela me procure une deuxième expérience professionnelle !”