Portrait de Baudouin, cofondateur d’EcoTree

Baudouin Vercken a cofondé EcoTree et se concentre aujourd’hui sur le développement de projets transverses pour promouvoir la richesse des forêts.

Portrait de Baudouin, cofondateur d’EcoTree

Monsieur médias et entreprise d’EcoTree, Baudouin Vercken a connu tout le développement de la startup, de ses fonds baptismaux à son envol à l’international. Il est passé par tous les services et se concentre aujourd’hui sur le développement de projets transverses pour promouvoir la richesse des forêts.

Baudouin Vercken : une âme d’entrepreneur et un esprit volontaire

Grand gaillard à la carrure de rugbyman, sport qu’il pratique toujours, Baudouin en impose par son charisme et sa connaissance des forêts et de tous les sujets qui s’y rattachent. Lancez-le sur le sujet, il est intarissable ! 
J’ai toujours voulu être entrepreneur, nous dit-il, mais je n'étais pas prêt à vendre n’importe quoi. Si je devais me lancer à corps perdu dans une entreprise, il faudrait que le projet soit malin et, avant tout, qu’il ait du sens ! J’ai le goût de l’effort, mais pas celui de la facilité.” 
C’est donc après son école de commerce que s’est profilée cette opportunité de fonder une entreprise. “Je travaillais dans le conseil, explique Baudouin, mais lorsque Erwan m’a présenté son projet, je lui ai dit : écoute, c’est simple, si on veut que cela ne reste pas une idée, mais que ce soit du concret, il faut s’atteler à la tâche. Et nous nous sommes mis à y travailler avec ténacité le soir et le week-end, en parallèle de nos emplois respectifs.”
Baudouin a été le premier à quitter son emploi pour consacrer la totalité de son temps et de son énergie à EcoTree, un projet auquel il a cru dur comme fer. Au cours des premières années, il passe ainsi en revue tous les postes, car il faut être sur tous les fronts à la fois. Une expérience passionnante et enrichissante ! “Pour EcoTree, j’ai porté tour à tour les casquettes de juriste, de commercial, de financier, de marketeur, de créateur de site et d’homme de média.”

L’installation de ruches dans nos forêts, c’est Baudouin !

Par la suite, il lance chez EcoTree la branche commerciale, spécialement dévolue au BtoB, à destination des entreprises. Aujourd’hui, il dirige la branche intitulée “affaires publiques et innovation”. C’est lui qui se rend sur les plateaux télé, dans les studios de radio pour y pitcher, tout en portant des projets innovateurs pour EcoTree. Ainsi, les ruches dans les forêts d’EcoTree, c’est lui ! Depuis des mois, il travaille à ce projet d’installation de ruches avec des apiculteurs locaux. Car, installer des ruches dans une forêt, c’est favoriser la pollinisation des arbres, et enrichir la biodiversité.
Mais Baudouin a encore d'autres projets transverses, qui ont pour vocation de développer l’entreprise.  
Je développe constamment de nouveaux projets, et cela me permet aussi de partager ma vision stratégique de l’entreprise. Quelle est la trajectoire que nous voulons donner ? Où nous voyons-nous dans un an, dans deux ans ? Ce sont des questions que nous discutons régulièrement entre cofondateurs d’EcoTree.”
Et puis, la startup ne cesse de grandir, c’est comme un enfant qui aurait atteint l’adolescence. “Il y a des recrutements à faire, ça pousse dans tous les sens, il faut défaire tout ce que l’on a fait pour reconstruire mieux, c’est un rythme effréné. Il faut mettre toute son énergie pour franchir perpétuellement des paliers.” Et ça semble lui plaire !

Baudouin, des projets plein la tête

“Mon grand-père était agriculteur, j’ai vu ce que c’était que d’en baver dans les métiers de la terre qui laissent peu de loisirs mais donnent beaucoup de satisfaction. Pour autant, je suis un citadin d’éducation. Finalement, c’est cette alchimie qui résume EcoTree : un pied à la ville, un pied dans les champs. Nous avons une équipe dédiée à la plantation des arbres, à l’entretien des forêts, à l’inventaire de la faune et de la flore, mais aussi des data scientists qui nous permettent de promouvoir nos projets. C’est comme cela que nous faisons d’EcoTree une réussite.”

Pour ce qui est des projets transverses, Baudouin s’est attaqué à un gros dossier. Il souhaite permettre aux fonds d’investissement et à l’industrie financière de s’impliquer davantage à nos côtés. “Puisque tout investissement a un impact environnemental, l’idée est de proposer aux fonds d’investissement, via des sociétés de gestion responsables, de financer des reboisements sans que cela coûte d’argent à l’investisseur ni que cela grève la performance de leurs investissements. Les sociétés de gestion collectent de grosses sommes dont un petit pourcentage pourrait permettre de soutenir des projets de réhabilitation de terres en friche ou de gestion forestière saine.” 
Mais Baudouin, c’est encore cette énergie infatigable au service du développement de nouveaux partenariats avec des entreprises engagées. “La RSE est uniquement un prérequis, dans cette affaire, mais aujourd’hui, la plupart des entreprises ont saisi quelle opportunité c’était pour elles de participer à une société plus durable. Et je rencontre de plus en plus d’acteurs du monde économique et industriel qui ont à coeur d’oeuvrer à l’enrichissement de la nature, au développement de la biodiversité et des forêts. Car l’impact climatique est visible par tous.” 
Enfin, un dernier projet tient particulièrement au coeur de ce sportif qui aime beaucoup le jeu : l'organisation de team-building sur-mesure dans les forêts d’EcoTree. “Carte au trésor ou course d’orientation en forêt, il y a beaucoup de choses à faire pour souder les équipes tout en les divertissant intelligemment.”