La forêt dans le monde en quelques chiffres

Les forêts recouvrent plus de 30% de la surface totale des terres émergées du globe. Dans certaines parties du monde, elles reculent, mais progressent dans d'autres.

Théophane Le Méné

Directeur Général
La forêt dans le monde en quelques chiffres

Un tiers de la surface des terres émergées est recouvert de forêts, mais la forêt mondiale recule d'année en année. On déplore 3,3 millions d'hectares de perte nette par an. La mauvaise gestion, peu durable, de cette ressource essentielle pour la vie et pour des milliards d'humains est en cause.

Quelle est la superficie de la forêt française ?

La forêt française couvre environ 31% de notre territoire, pour 17 millions d'hectares. Depuis 1985, elle augmente constamment de 0,7%. Abritant 137 essences d'arbres, la forêt française est la quatrième plus importante du continent européen, après la Suède, la Finlande et l'Espagne. La forêt française représente environ 10% de la surface boisée du territoire européen. Elle est composée de feuillus à 65% et 41% de ces feuillus sont des chênes, dont la France possède le plus grand nombre en Europe.

Quelle est la superficie de la forêt mondiale ?

Autrefois la forêt couvrait 50% de la surface du globe. Aujourd’hui, elle n’en couvre plus que 30% environ, pour une surface totale de 4 milliards d’hectares, soit 40 000 000 km2. Plus de la moitié de cette superficie se trouve dans 6 pays : Russie, Brésil, Canada, Etats-Unis, Chine et République Démocratique du Congo.

Face à ces Etats les plus riches en or vert, 10 pays ne possèdent pas la moindre forêt et 54 autres ont une forêt qui ne dépasse pas les 10% de leur superficie.

La forêt est un puits de carbone pour la planète, à condition d'être entretenue et durablement gérée. Son impact sur l’environnement et la richesse de sa biodiversité sont souvent largement sous-évalués. La prise de conscience de l’importance de la forêt pour l’avenir de la planète est récent. En France, 100ème nation mondiale en terme de superficie boisée, un nouveau mode de gestion forestière, qui respecte et permet de développer la biodiversité locale en offrant des paysages variés se met en place. 

Chaque année, les forêts mondiales absorbent 7,6 milliards de tonnes de CO2, ce qui représente 1,5 fois la quantité annuellement émise par les Etats-Unis. Malheureusement, la forêt amazonienne recule et émet désormais plus de CO2 qu'elle n'en absorbe. Depuis quelques années, la seule forêt primaire tropicale à absorber substantiellement du CO2 est celle du Bassin du Congo. Les forêts d'Indonésie et d'Amazonie ont été trop dégradées pour continuer de jouer leur rôle essentiel de puits de carbone. C'est pourquoi, nous devons entretenir nos forêts tempérées.