19 mai 2022

Qu’est-ce qu’un ouvrier forestier ?

L’ouvrier forestier est celui par qui les forêts poussent. Il plante les jeunes arbres et en prend soin de sorte qu’ils atteignent leur maturité dans de bonnes conditions

David Hockley
David HockleyDirecteur Marketing & E-commerce
Qu’est-ce qu’un ouvrier forestier ?

L’ouvrier forestier est le maillon essentiel de la plantation et de l’entretien des forêts. Travaillant dehors par tous les temps, il réalise des tâches variées mais toujours physiques. C’est lui qui prépare le chantier de plantation, qui met les arbres en terre, les protège puis réalise les dégagements, les éclaircies. Sans les ouvriers sylviculteurs, la gestion forestière serait impossible. Antoine Haentjens, qui travaille dans nos forêts de Bretagne, nous présente son métier.

Quels diplômes pour être ouvrier forestier ?

Même si la pratique et la motivation sont les qualités les plus importantes pour ce métier, la filière qui lui est dédiée est le CAP agricole travaux forestiers. Celui-ci est notamment nécessaire pour être recruté à l’Office national des forêts, même si, dans la pratique, le recrutement se fait souvent après un bac pro et 2 années de BTSA gestion forestière. Mais il est également possible de rejoindre des entreprises privées qui veulent avant tout des personnes motivées et passionnées.

L’ouvrier forestier est passionné par la nature et les forêts

Pour réaliser ce travail physique dans toutes les conditions climatiques, il faut être passionné par la nature et par les arbres, nous explique Antoine Haentjens, aujourd’hui responsable de l’activité forêt pour l’entreprise Guillier en Bretagne, qui réalise la totalité des plantations et des travaux d’entretien dans nos forêts bretonnes.
Il a toujours aimé faire de la débroussailleuse et de la tronçonneuse, et n’était pas effrayé par la perspective de passer des journées entières sous la pluie à planter des arbres. C’est ainsi qu’il s’est tourné vers cet emploi noble pour lequel de bonnes conditions mentales et physiques sont nécessaires, mais dont la difficulté est largement contrebalancée par le plaisir d’être quotidiennement au contact de la nature. 

Quels sont les travaux menés par l’ouvrier forestier ?

Les travaux forestiers peuvent être schématiquement résumés ainsi : six mois de l’année, il faut pratiquer des dégagements, de mai à septembre ou octobre. Cette tâche consiste à passer sur chaque ligne de plantation avec une débroussailleuse pour détourer les jeunes plants afin qu’ils aient accès à la lumière et poussent comme il faut. 
Les six autres mois de l’année, l’ouvrier forestier effectue les plantations d’arbres. Pour sa part, Antoine plante de jeunes plants de diverses essences forestières dans toute la Bretagne. 

Le responsable de chantier est un ouvrier forestier qualifié

Aujourd’hui plus qualifié, celui qui a commencé comme ouvrier forestier est responsable de tous les chantiers de l’entreprise en Bretagne. C’est à lui que revient d’élaborer les devis et de mettre en route les chantiers. Il contrôle, par la suite, les chantiers pour vérifier que tout s’est bien passé, que les arbres ont été bien plantés et les lignes bien débroussaillées quand c’est la saison. 
Il s’occupe également de la facturation et des relations avec les différents donneurs d’ordres. 

Une fois les plantations effectuées, quels sont les travaux à mener ?

Généralement, nous explique Antoine Haentjens, les travaux d’entretien menés au cours des cinq premières années qui suivent une plantation consistent à détourer chaque plant à la débroussailleuse et nécessitent parfois l’intervention d’un broyeur. 
Au bout de dix à quinze ans, un premier élagage des arbres est nécessaire. Si l’arbre fait déjà dix mètres de haut, l’élagage se pratique au tiers de sa hauteur. Une vingtaine d’années après la plantation est réalisée la première éclaircie. Les arbres sont abattus sur les lieux à raison d’une ligne sur cinq. La sélection des tiges d’avenir est réalisée : les plus beaux arbres sont préservés jusqu’à leur maturité. 

Quels sont les outils de l’ouvrier forestier ?

Pour les dégagements, l’outil principal de l’ouvrier forestier est la débroussailleuse, et pour la plantation, la bêche. Certaines entreprises forestières sont mécanisées mais l'entreprise Guillier réalise tous les travaux d’entretien et de plantation à la main, ce qui permet d’être plus précis.

Quelles sont les qualités requises pour être ouvrier forestier ?

Pour exercer ce métier, il faut être très costaud, physiquement et mentalement car les conditions de travail peuvent être fatigantes, lorsqu’il est question de débroussailler toute la journée au soleil en plein été. Il ne faut craindre ni la chaleur ni les insectes ni les vipères ni de trébucher avec sa débroussailleuse et de faire des kilomètres sur des terrains en pente. A contrario, en hiver sous la pluie, lorsque le planteur d’arbres se retrouve seul, il lui faut un bon mental pour ne pas craquer. Mais c’est avant tout un travail d’équipe et le collectif est très important pour se soutenir les uns les autres.

La fierté du métier d’ouvrier forestier

Retourner sur une plantation d’arbres effectuée quelques années auparavant et se rendre compte que les arbres sont tous magnifiques et que le travail a été bien fait, est pour Antoine Haentjens un motif de fierté et de satisfaction. Cela lui donne hâte que les années passent pour voir pousser les forêts d’essences diverses et la biodiversité s’y réinstaller. L’ouvrier forestier a ainsi le plaisir d’avoir contribué à la plantation de nouvelles forêts.

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogFocus sur les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et FloristiqueLéa Toulet12 févr. 2024
BlogPlantations dans la forêt de MontplonneSuzanne Sinniger29 janv. 2024
BlogChute de neige ne rime pas avec plantation dans la forêt du Syndicat (Vosges)Lyna Boussena26 janv. 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

4260Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/816a54b1590715cfc2bbdc9e313dd1aebf2275cc.jpegSéquoiaFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/sequoia/4260
flag
Réservé aux abonnés
Séquoia 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
Exclusivité abonné(e)s
4160Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/9ce25b6d0fb5810aee994d09f4f89a0f3ddade76.jpegPin maritimeFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/pin-maritime/4160
Pin maritime 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
4158Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/f8a6877b2887051a0576fcfcac134244c2810f73.jpegThuyaFutaie irrégulière Forêt de Gourin 56https://ecotree.green/offres/foret/gourinhttps://ecotree.green/offres/56-morbihan/gourin/thuya/4158
Thuya 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Gourin
Morbihan, Bretagne

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres