15 oct. 2019

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur à l’automne ?

L’automne se caractérise par une diminution de la lumière, un refroidissement des températures, et le changement de couleur des feuilles des arbres.

Suzanne Sinniger
Suzanne SinnigerChargée de communication
Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur à l’automne ?

L’automne est arrivé, et se caractérise par une diminution de la lumière, un refroidissement des températures, et le changement de couleur des feuilles des arbres. Avant qu’elles ne tombent. Comment ce phénomène s’explique-t-il ?

Que se passe-t-il dans les feuilles en automne ?

A l’automne les marrons tombent, que les écoliers ramassent avec joie. Les journées raccourcissent et les arbres se parent de couleurs délicieuses, dont le caractère éphémère renforce encore la fragile beauté. Peu à peu, la majorité des feuillus de nos régions perdront leur feuillage. On dit que les arbres mettent leur activité en veille. Ils se préparent à plonger dans une forme d’hibernation au cours de laquelle ils ne sont pas tout à fait inactifs. Voici comment cela se déroule.

Les arbres se mettent en veille

Afin de se protéger de la rigueur du froid qu’ils sentent venir, les arbres forment une couche de cellules isolantes à la base du pétiole, obturant ainsi les vaisseaux qui alimentent la feuille en eau. Le pétiole, qui signifie « petit pied » en latin, désigne la pièce de la feuille qui relie le limbe (la feuille proprement dite) à la tige. Le pétiole a la même structure interne qu’une tige et se compose d’un faisceau de vaisseaux conducteurs, qui se bouchent lorsque vient l’automne, par la formation d’une couche de liège permettant l’abscission (le détachement de la feuille).

Les feuilles n’étant plus hydratées se dessèchent et meurent. D’autres phénomènes biochimiques complexes se déroulent dans la feuille, expliquant son changement progressif de couleur. La couleur verte est en effet due à la présence de la chlorophylle dans la feuille. La chlorophylle est le principal pigment assimilateur chez les végétaux. C’est lui qui intervient dans le processus de photosynthèse pour intercepter l’énergie lumineuse qui permettra à l’arbre de capter et transformer les nutriments du sol. Lorsque survient l’automne, la chlorophylle est peu à peu détruite, la couleur verte disparaît et d’autres couleurs apparaissent, qui étaient masquées par la chlorophylle. Selon les espèces, les feuilles deviennent jaunes, orange, marron ou rouges.

Les arbres s’adaptent au changement des saisons

A l’automne, les arbres entrent dans une phase dite de paradormance. Ils se préparent à affronter l’hiver, ce qui leur prend un peu plus d’un mois. S’ils perdent leurs feuilles, c’est pour limiter l’évaporation de l’eau, qui pourtant se poursuivra de manière très limitée tout au long de l’hiver, et ne pas donner prise au gel dans les tissus ligneux. Dès que le gel arrive, l’alimentation en eau des feuilles est arrêtée. C’est ainsi que les arbres et arbrisseaux à feuilles caduques n’absorbent plus d’eau lorsqu’arrivent les premières périodes de gel et que l’hiver peut étonnamment être considéré comme une saison sèche pour eux.

Les résineux, pourvus d’écailles ou d’aiguilles ont, pour leur part, un feuillage recouvert d’une cuticule isolante qui limite les effets de l’évapotranspiration. Tant que la température est supérieure à 0°C, la photosynthèse se poursuit, aussi ne perdent-ils pas leur feuillage, que l’on appelle persistant.

Certaines espèces d’arbres à feuilles caduques conserveront leurs feuilles séchées sur les branches jusqu’au printemps suivant. C’est notamment le cas des hêtres et des chênes. On dit de leurs feuilles qu’elles sont marcescentes.

L’arbre est un organisme vivant très complexe, capable de modifier sa structure interne et son aspect externe en fonction des saisons et du climat. Il nous reste encore beaucoup à apprendre de ce végétal étonnant.

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogFocus sur les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et FloristiqueLéa Toulet12 févr. 2024
BlogPlantations dans la forêt de MontplonneSuzanne Sinniger29 janv. 2024
BlogChute de neige ne rime pas avec plantation dans la forêt du Syndicat (Vosges)Lyna Boussena26 janv. 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

4260Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/816a54b1590715cfc2bbdc9e313dd1aebf2275cc.jpegSéquoiaFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/sequoia/4260
flag
Réservé aux abonnés
Séquoia 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
Exclusivité abonné(e)s
4160Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/9ce25b6d0fb5810aee994d09f4f89a0f3ddade76.jpegPin maritimeFutaie irrégulière Forêt de Berné 2 56https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-berne-2https://ecotree.green/offres/56-morbihan/foret-de-berne-2/pin-maritime/4160
Pin maritime 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Berné 2
Morbihan, Bretagne
4158Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/f8a6877b2887051a0576fcfcac134244c2810f73.jpegThuyaFutaie irrégulière Forêt de Gourin 56https://ecotree.green/offres/foret/gourinhttps://ecotree.green/offres/56-morbihan/gourin/thuya/4158
Thuya 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Gourin
Morbihan, Bretagne

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres