5 déc. 2019

Forêts : faut-il attendre que l’UE s’en préoccupe ?

Nous ne pouvons pas attendre que les pouvoirs publics fassent tout et s'occupent de nos forêts.

Pierre-François Dumont Saint Priest
Pierre-François Dumont Saint PriestDirecteur Général Délégué
Forêts : faut-il attendre que l’UE s’en préoccupe ?

Nous ne pensons pas que les pouvoirs publics puissent tout, et qu’il faille toujours attendre une décision politique pour que les choses s’améliorent. C’est bien pourquoi nous avons créé EcoTree, qui est une initiative privée. D’accord sur la plupart des constats faits par le député européen Emmanuel Maurel sur l’état de la forêt en Europe, nous avons décidé de prendre les devants, estimant que l’action publique peut accompagner les initiatives privées, mais que celles-ci ne doivent pas l’attendre pour démarrer. Car l’avenir est entre les mains de chacun d’entre nous.

Faut-il reboiser massivement l'Europe ?

Le député européen Emmanuel Maurel estime que l’Europe se rassure à bon compte, en reboisant massivement, contrairement aux autres continents, mais en reboisant mal. Il invoque « le changement de la composition végétale de la forêt, c’est-à-dire […] sa dénaturation », estimant que « plus un milieu écologique est complexe, plus il est résistant. » Or, explique-t-il, le mouvement est aujourd’hui inverse et le pin Douglas a tendance à remplacer chênaies et hêtraies.

EcoTree est parfaitement aligné avec ce que dit le député Maurel. On ne doit pas dénaturer les forêts au prétexte que certaines espèces d’arbres pousseraient plus vite que d’autres et seraient plus rentables. La richesse de la nature tient à sa complexité, et plus les écosystèmes sont mêlés, plus ils sont riches, plus ils produisent de bonnes choses, à terme. Nous ne devons pas voir la forêt comme un espace à exploiter à court terme, mais comme un organisme complexe et vivant, dont les fruits seront mûrs à leur heure. Enfin, pour cette raison, nous ne privilégions pas la monoculture.

Lutter contre l’appauvrissement des écosystèmes forestiers

Nous sommes également en accord avec le député européen lorsqu’il pointe du doigt les vastes monocultures, comme cela peut être le cas pour le pin Douglas. En effet, cela entraîne un appauvrissement du milieu et le rend plus vulnérable aux incendies ou aux épidémies. Notre politique de plantation est tout à fait inverse à cela.

En revanche, nous sommes beaucoup moins pessimistes, car nous fournissons dans nos forêts les efforts qu’il faut pour éviter cette érosion de la biodiversité dont parle le député. En effet, de nombreuses espèces d’arbres sont menacées de disparition et le changement climatique aura un effet sur la présence des espèces que nous connaissons aujourd’hui, dont certaines sont vouées à migrer.  Mais nous ne croyons pas à cette uniformisation dont Emmanuel Maurel estime que nous courons le risque.

Car, de nombreuses initiatives sont prises pour reboiser et entretenir les forêts correctement. C’est aussi la mission que nous nous sommes assigné, et que nous menons à bien grâce à tous ceux qui ont choisi d’investir dans nos forêts.

Le force des initiatives privées pour les forêts

Nous comprenons le cri d’alerte du député européen à l’égard d’une politique publique dont il estime qu’elle ne va pas dans le bon sens. Il est tout à fait dans son rôle. Quant à nous, nous sommes dans le nôtre en proposant aux citoyens européens de financer des projets forestiers qui ne s’opposent pas du tout aux projets forestiers publics, mais qui viennent les épauler, voire les guider. Rappelons que les trois quarts de la forêt française sont privés, et que si l’Etat a un rôle à jouer dans la préservation des écosystèmes de notre territoire et dans l’incitation à conserver des forêts riches, denses, et bien gérées, il appartient d’abord aux particuliers de se préoccuper de leurs biens, qui sont la richesse commune.

Nous n’avons pas à intervenir dans les débats publics, nous ne pouvons soutenir ni contredire le député lorsqu’il critique les politiques publiques en matière d’exploitation des forêts européennes, mais nous soutenons son engagement en faveur des forêts et de la préservation de l’environnement. Et notre soutien se traduit par le travail que nous menons chaque jour sur le terrain et sur la communication que nous développons pour faire connaître ce bien de toute première importance qu’est la forêt. Les pouvoirs publics ne peuvent pas tout mais nous pouvons, chacun, agir à notre mesure.

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogBois & Marines, des forêts à la merLyna Boussena22 mai 2024
BlogInvestir dans les EnRLyna Boussena16 mai 2024
BlogRestauration de tourbières à Dahner Felsenlandschaft, AllemagneJulia WIENBERG1 mai 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

5212Arbre1920%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/29975171525cffa6ac400a830e26cf86373eb387.jpegChêne SessileÂge : 55 à 60 ans Forêt de Ruillé 72https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-ruillehttps://ecotree.green/offres/72-sarthe/foret-de-ruille/chene-sessile/5212
Âge : 55 à 60 ans
Forêt de Ruillé
Sarthe, Pays de la Loire
4820Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/04/f878815b9b9d7ae94a19642f4a2bf1c56b46b64d.jpegDouglasFutaie irrégulière Forêt de Pont-de-Buis 29https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-pont-de-buishttps://ecotree.green/offres/29-finistere/foret-de-pont-de-buis/douglas/4820
Douglas 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Pont-de-Buis
Finistère, Bretagne
2751Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/05/26e4d3c7df5f6180e098a7ecf8de3c7ee5d83283.jpgDouglasFutaie irrégulière Forêt de Montplonne 55https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-montplonnehttps://ecotree.green/offres/55-meuse/foret-de-montplonne/douglas/2751
flag
Plus que 1 !
Douglas 18 €
Âge : 25 à 30 ans
Forêt de Montplonne
Meuse, Grand Est

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres