L’interview de Vianney, notre gestionnaire forestier

Vianney de la Brosse, gestionnaire forestier en chef d'EcoTree, nous explique en quoi consiste son métier.


Directeur Général
L’interview de Vianney, notre gestionnaire forestier

Vous avez envie de mieux nous connaître et de comprendre notre travail ? Vianney, notre homme des forêts, se livre.

Quel est le travail du gestionnaire forestier chez EcoTree ?

Le gestionnaire forestier accompagne le propriétaire dans la gestion de sa forêt. Il constitue un acteur de la vie économique locale, connu de ses voisins, de ses clients et des professionnels du bois. C’est le personnage qui parcourt les bois pour marquer les coupes, guider les travaux forestiers, organiser la mise en place de la gestion forestière, réceptionner les bois, tout cela dans le but de valoriser les massifs forestiers qui lui sont confiés. Je conduis cette mission au sein d’EcoTree pour de très nombreux propriétaires de bois sur pied puisque nous comptons plus de cinq mille clients.

Qu’est-ce qu’une gestion et une exploitation durable des forêts ? 

Il existe de grands principes pour une gestion et une exploitation durable des forêts. Ils sont essentiels car ils rappellent que plus l’aspect environnemental sera observé, plus la performance économique sera remarquable. Il faut d’abord assurer la santé, la vitalité et la pérennité des forêts, en évitant toute situation où on n'arrive plus à renouveler les peuplements à leur terme pour les générations futures. Il convient de veiller à ce que la fonction économique de la forêt soit durablement satisfaite, notamment pour les besoins en éco-matériaux de la filière bois. Il faut enfin protéger les fonctions sociales et environnementales de la forêt, notamment concernant l'accueil du public, le maintien de la biodiversité et l'équilibre faune-flore.

Qu'est-ce que l'approche sylvicole dite "proche de la nature" que promeut EcoTree ?

La sylviculture « irrégulière, continue et proche de la nature » (SICPN), est fondée sur une approche écosystémique et intégrée des peuplements forestiers. Elle cherche à valoriser au mieux les processus naturels pour optimiser la production biologique, en la concentrant sur les arbres de meilleure qualité, sans perturbations brutales du milieu, par des interventions fréquentes et légères. Cette approche à la fois technique, éthique et économique permet de concilier utilement économie et écologie.