Le Noisetier : Sens & Usage

Le noisetier, que l’on appelle communément coudrier, appartient à la famille des Bétulacées. Il fait partie d'une des premières essences à fleurir dès l’hiver.

4064Arbre18.7525%DKhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/05/a940451aa0d11446048cb0bcad9796fb2d4a55dd.jpgNoisetierFutaie irrégulière Forêt de Nysum 7755https://ecotree.green/offres/foret/nysumhttps://ecotree.green/offres/7755-nordjylland/nysum/noisetier/4064
Noisetier 18,75 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Nysum
Nordjylland, Danemark

Noisetier

Aussi appelé coudrier, le noisetier porte le nom latin corylus qui signifie casque, par référence à la cupule, cette bractée membraneuse et frangée qui entoure le fruit. Il est plus souvent appelé coudrier que noisetier, dans la langue littéraire et même populaire, jusqu’au XIXe siècle voire au début du XXe. Il a été la source de nombreux cultivars en Europe et en Turquie qui furent sélectionnés à partir des populations locales de noisetiers sauvages. La noisette, dont la Turquie s’est fait une spécialité de la culture, en exportant près des trois quarts de la production mondiale, est un petit fruit issu du noisetier que l’on mange sec, aux propriétés fort intéressantes.

Pourquoi EcoTree plante des noisetiers ?

Le coudrier est un arbre très intéressant pour l’enrichissement de la biodiversité. Fleurissant tôt, il offre de la nourriture aux abeilles et aux pollinisateurs sauvages avant même la fin de l’hiver. C’est une espèce intéressante à planter dans les haies mellifères ou aux lisières des forêts, car elle ne pousse jamais si bien que là où la végétation herbacée a d’abord colonisé un sol laissé à nu.

Noisetier - Description

Noisetier - Description

Le noisetier est une essence faisant partie de la famille des Bétulacées. Ce type d’essence forme une touffe de 10 à 12 troncs pouvant atteindre 2 à 5 mètres de haut. C’est rare mais cela peut arriver qu’il pousse même jusqu'à 8 mètres. Il partage de nombreuses similarités avec le bouleau. Le noisetier dépasse rarement 3 mètres de haut et pousse assez naturellement en cépée. La noisetier se distingue par la forme de ses feuilles ovales et fortement nervurées. Ses fleurs sont mâles ou femelles mesurant entre 2 et 8 cm. Elles pendent en grappes de couleur blanc cassé. La femelle se reconnaît assez aisément à la houppette rouge qui la coiffe, par-dessus le bourgeon. C’est par là qu’elle capture les grains de pollen libérés par les fleurs mâles. Normalement, les fleurs femelles ne se laissent pas féconder par les fleurs mâles d’un même arbre, ce qui favorise la fécondation croisée. Il a toutefois été observé que, dans certaines régions où le noisetier était isolé, il pouvait arriver à la fleur femelle de se laisser polliniser par le pollen mâle de la même cépée, afin de produire des fruits : les noisettes. Le noisetier donne des fruits appelés noisettes. Elles sont comestibles. Elles sont généralement consommées comme fruits secs et considérées comme les fruits les plus nutritifs parmi les oléagineux. Riches en protides, lipides et sels minéraux, elles donnent également une excellente huile et l’on en fait même du beurre. Elles sont très riches en Oméga 3, en vitamines E et B, en fibres, en cuivre, en fer, en magnésium et en phosphore. Certains y sont toutefois allergiques, ainsi qu’au pollen du noisetier.
En savoir plus Réduire
Noisetier

Noisetier - Exigences Culturales

Le noisetier préfère les sols pas trop humides et pas trop lourds. Il aime les expositions ensoleillées mais il s'adapte à une exposition mi-ombragée. Il partage d’ailleurs avec le bouleau son cousin une bonne capacité de colonisation du sol à la suite d’une éclaircie, d’une coupe rase, de l’ouverture d’une clairière ou d’un chablis. C’est ainsi un arbuste de lisière et de sous-bois très recommandé dans la formation de lisières graduées en forêt. Il rejette de souche lorsqu’on le coupe.

Bois du noisetier

Son bois a traditionnellement été employé en vannerie, en tonnellerie, ainsi que pour la fabrication de cannes, de fagots ou encore de manches d’outil. Son bois est rosâtre ou rose-brun, souple et moyennement dur et lourd. On l’utilise aussi pour les clôtures et en plessage, cette forme particulière de taille et de tressage de haies vives qui permet la création d’une clôture végétale. Ce genre de barrière vivante est réputé infranchissable.

Symbole du noisetier

Le noisetier est symbole de sagesse et de justice mais également de vie. Associé à la magie blanche, il se murmure même que c’est sur un balai de noisetier que s’envolent les sorcières.