16 oct. 2023

Quel est le cycle du carbone ?

Le carbone a un cycle naturel initié depuis 4 milliards d’années, qui permet à la vie sur Terre d’exister, mais l’homme perturbe ce cycle par ses activités.

Baudouin Vercken
Baudouin VerckenDirecteur Général Délégué
Quel est le cycle du carbone ?

Planète vivante, la Terre connaît un perpétuel recyclage de ses éléments par diverses composantes. Et dans ce recyclage, l'élément le plus critique est le carbone. C’est le carbone qui a permis à la vie sur Terre d’advenir et qui assure sa continuité. Or, son cycle se trouve perturbé par les activités humaines, notamment l’extraction d’immenses réserves de carbone dans les sous-sols.

Le carbone, un élément naturel

L'hydrogène (H), l'hélium (He), l'oxygène (O) et le carbone (C) sont, dans l'ordre, les éléments les plus abondants dans le cosmos. 
Depuis que le cycle biologique du carbone est apparu sur Terre, il a en quelque sorte transformé la planète en un système fermé qui assure sa continuité. Il est également le constituant majeur de deux Gaz à Effet de Serre (GES) : CO2 et CH4, sans lesquels, il n’y aurait pas de vie sur Terre.
Le recyclage du carbone influence tout particulièrement la productivité biologique et le climat. Son cycle global implique des processus qui agissent en milieu terrestre et en milieu océanique et fait intervenir des réactions chimiques biologiques et non-biologiques. 

A l’état naturel, le carbone se retrouve sous deux formes : le carbone organique (Corg) et le carbone inorganique (Cinorg).

Le carbone organique 

Le Corg est produit par des organismes vivants. Il est lié à d'autres carbones ou à des éléments comme l'hydrogène (H), l'azote (N) ou le phosphore (P) dans les molécules organiques ou les hydrocarbures.

Le carbone inorganique

Le Cinorg est associé à des composés inorganiques qui ne sont pas et n'ont pas été du vivant comme, par exemple, le carbone du CO2 atmosphérique ou celui des calcaires CaCO3.

Le grand réservoir de carbone est donc constitué par les roches sédimentaires et l’océan est un autre grand réservoir de carbone.

Cycle du carbone

Le temps de résidence d'un atome de carbone est évalué à :

  • 4 ans dans l'atmosphère ;
  • 11 ans dans la biosphère ;
  • 385 ans dans l'hydrosphère superficielle (océan de 0 à 100 m) ;
  • plus de 100 milliers d'années dans l'océan profond ;
  • quelque 200 millions d'années dans la lithosphère.

Dans le cycle global du carbone, il y a une hiérarchie de sous-cycles qui opèrent à diverses échelles, de la décennie (le recyclage du CO2 par les plantes) aux centaines de millions d'années (le recyclage du carbone organique par l'intermédiaire des roches sédimentaires ou des hydrocarbures par exemple). On peut ainsi schématiser :

Le carbone organique 

A un cycle court 

Ce cycle court est inférieur à un siècle. Son recyclage s’appuie sur le couple photosynthèse-respiration, c'est-à-dire la conversion du Cinorg du CO2 en Corg par la photosynthèse, et subséquemment l'inverse, la conversion du Corg de la matière organique en Cinorg par la respiration. C’est le principe qui régit la vie des arbres et des forêts. 
A quoi, on doit ajouter la fermentation qui permet la décomposition de la matière organique dans les milieux sans oxygène libre et qui produit du dioxyde de carbone et du méthane. Le méthane est un GES 20 fois plus efficace que le CO2, dont le temps de résidence dans l'atmosphère n'est que de 10 ans, mais qui se transforme en CO2.

A un cycle long 

Ce cycle long est un processus de nature géologique. Il s’agit de l’enfouissement de matières organiques dans les sédiments et roches sédimentaires qui les transforment en combustibles fossiles. Le flux de carbone est alors faible, mais s'étend sur une longue période de temps (plusieurs centaines de milliers d’années). Il en est ainsi pour l'oxydation du réservoir de carbone qui se trouve dans les kérogènes, hydrocarbures et charbons.

C’est ainsi que l'extraction et la combustion des pétroles, gaz et charbons que nous pratiquons allègrement transforme une partie de ce cycle long en cycle court. Et c’est là bien tout le problème de l’ère anthropocène. C’est de cette manière que nous déstabilisons le plus le cycle du carbone

Le carbone inorganique

Le carbone inorganique est contenu dans le dioxyde de carbone (CO2) et dans les calcaires (CaCO3)) dont les réservoirs importants sont l'atmosphère, les océans, ainsi que les sédiments et les roches carbonatées. L'échange entre le CO2 atmosphérique et le CO2 de la surface des océans a tendance à se maintenir à l'équilibre. 

Crédit : lelivrescolaire.fr

Comment l’homme perturbe le cycle du carbone

En pratique, le cycle du carbone s’est mis en place depuis 4 milliards d’années et c’est lui qui permet (entre autres) à la vie d’exister sur Terre. Certaines variations de teneur en carbone dans l’atmosphère sont dues à sa vie naturelle : la tectonique des plaques produit des libérations de carbone.
Mais, globalement l’équilibre se maintient dans le cycle court du carbone. Là où cela devient problématique, c’est lorsque nos activités modifient à grande échelle le cycle du carbone !
Et l’on ne peut pas dire que les révolutions industrielles n’aient joué aucun rôle là-dedans.
Ainsi :

Le meilleur moyen d’endiguer le réchauffement climatique est donc de réduire notre dépendance aux énergies fossiles dont la combustion émet d’immenses quantités de carbone qui étaient stockées dans les sous-sols depuis des millions d’années.
 

(Source : Université de Laval)

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogL'Atelier ATHEM est engagé dans une démarche RSE et de séquestration carbone avec EcoTreeMatthieu Napoli21 févr. 2024
BlogFocus sur les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et FloristiqueLéa Toulet12 févr. 2024
BlogPlantations dans la forêt de MontplonneSuzanne Sinniger29 janv. 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

53Arbre2920%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/29975171525cffa6ac400a830e26cf86373eb387.jpegChêne SessileÂge : 55 à 60 ans Forêt de Ruillé 72https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-ruillehttps://ecotree.green/offres/72-sarthe/foret-de-ruille/chene-sessile/53
Âge : 55 à 60 ans
Forêt de Ruillé
Sarthe, Pays de la Loire
2588Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/6adf59880cea149d9b11aceb948ccbf1eea61e67.jpegPin laricioFutaie irrégulière Forêt de Montplonne 55https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-montplonnehttps://ecotree.green/offres/55-meuse/foret-de-montplonne/pin-laricio/2588
Pin laricio 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Montplonne
Meuse, Grand Est
3240Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/03/8931b3cbc83d13687b1b411f16241419fb5aac14.jpegChêne SessileFutaie irrégulière Forêt d'Ajoux 7https://ecotree.green/offres/foret/ajouxhttps://ecotree.green/offres/7-ardeche/ajoux/chene-sessile/3240
Âge : 0 à 2 ans
Forêt d'Ajoux
Ardèche, Auvergne-Rhône-Alpes

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres