2 sept. 2019

L’Ethiopie est en passe de planter 4 milliards d’arbres

Le chef du gouvernement éthiopien a lancé une mobilisation nationale dont l’objectif est la plantation de quatre milliards d’arbres en six mois.

Suzanne Sinniger
Suzanne SinnigerChargée de communication
L’Ethiopie est en passe de planter 4 milliards d’arbres

Pour atténuer la crise écologique à laquelle le pays fait face, et pour répondre aux exigences de l’accord de Paris sur le climat, le chef du gouvernement éthiopien a lancé une mobilisation nationale dont l’objectif est la plantation de quatre milliards d’arbres en six mois.

Abiy Ahmed, le chef du gouvernement éthiopien, fut à l’initiative d’une journée de mobilisation nationale pour planter des arbres, le 29 juillet 2019. Ce sont officiellement trois cent cinquante-trois millions d’arbres qui auraient été plantés ce jour-là. Si l’annonce a fait polémique, et qu’il n’est pas possible de vérifier le nombre exact d’arbres plantés (le chiffre annoncé donnerait droit à une inscription au Guinness Book des records qui n’a pas été demandée), il faut tout de même saluer le geste et l’ambition du gouvernement éthiopien.

Combattre le réchauffement climatique

D’ici au mois d’octobre, quatre milliards d’arbres devront donc avoir été plantés en Ethiopie, dans le but de combattre le réchauffement climatique et de protéger les ressources naturelles. D’après les autorités du pays, plus de trois milliards d’arbres auraient déjà été plantés. Que les chiffres annoncés soient un peu gonflés n’est pas à exclure. Quoi qu’il en soit, l’Etat éthiopien veut se donner les moyens de ses ambitions. C’est ainsi que lundi 29 juillet les fonctionnaires du pays ont été exemptés de travail pour aller planter des arbres. Le chef du gouvernement, Abiy Ahmed, n’a de cesse, lui, de convaincre le reste de la population qu’il est urgent et vital de planter des arbres.

Reboiser un pays qui ne l’est plus

Il y a une cinquantaine d’années, les forêts couvraient quelque 40% du territoire éthiopien. Aujourd’hui, ce sont à peine 15% de la superficie que couvrent les forêts. Au cours du vingtième siècle, l’Etat d’Afrique orientale a subi une déforestation massive dont les effets délétères se font sentir depuis plusieurs années. La déforestation a accentué l’érosion des sols et les sécheresses qui touchent très durement le deuxième pays le plus peuplé du continent africain.

L’ONU estime que la couverture forestière du pays est tombée à moins de 5% du territoire au début des années 2000. Il y a donc urgence en la matière ! Les récents efforts de plantation ciblent ainsi des régions d’où les arbres avaient peu à peu disparu. Différentes espèces d’arbres sont depuis plantées en fonction des régions à reboiser.

La reforestation n’a pas pour unique fonction d’absorber le CO² de l’air : elle permet également de purifier l’eau, de produire de l’oxygène et de renforcer le revenu des agriculteurs, ainsi que l’a expliqué Tim Christophersen, président du Partenariat mondial sur la restauration des forêts et des paysages.

Œuvrer à une reforestation pérenne

Il ne suffit pas de planter des arbres pour que tout aille mieux. Il faut encore suivre leur croissance, les protéger les premières années et les soigner, les entretenir. Car l’un des reproches qui sont faits au gouvernement éthiopien est le manque d’entretien chronique des forêts. Selon Le Monde, « 70 à 80 % des arbres plantés en Ethiopie entre 2000 et 2015 n’ont pas subsisté. » C’est un problème majeur. Comme l’expliquait encore Tim Christophersen à l’AFP : « Le facteur le plus important, c’est la pression du pâturage. Si vous plantez un arbre et qu’un jour plus tard, les chèvres arrivent, c’est sûr qu’elles mangeront l’arbre d’abord et ensuite l’herbe sèche aux alentours. On ne parle pas tant de planter des arbres que de les faire pousser. »

Quoi qu’il en soit, l’Ethiopie est l’un des cinq pays considérés comme ayant une contribution « suffisamment ambitieuse » à l’accord de Paris de 2015 sur le climat, destiné à contenir le réchauffement climatique.

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Recevez par email toute l'actualité de la forêt

Quelques secondes suffisent pour s'inscrire à notre newsletter. Vous recevrez régulièrement des nouvelles de nos actions sur le terrain, des connaissances sur la forêt et sa biodiversité mais aussi des offres exclusives rien que pour vous !
En savoir plus Réduire
ecotree newsletter

Apprenez-en plus sur la forêt, la biodiversité et les enjeux de leur préservation

BlogBois & Marines, des forêts à la merLyna Boussena22 mai 2024
BlogInvestir dans les EnRLyna Boussena16 mai 2024
BlogRestauration de tourbières à Dahner Felsenlandschaft, AllemagneJulia WIENBERG1 mai 2024

Notre sélection d'arbres

Notre raison d’être : permettre à tous de faire un geste qui bénéficie à la nature et nous aide à vivre dans un monde plus harmonieux. Alors, vous aussi devenez propriétaire d'arbres en forêt française et contribuez à lutter contre le dérèglement climatique.

4820Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/04/f878815b9b9d7ae94a19642f4a2bf1c56b46b64d.jpegDouglasFutaie irrégulière Forêt de Pont-de-Buis 29https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-pont-de-buishttps://ecotree.green/offres/29-finistere/foret-de-pont-de-buis/douglas/4820
Douglas 18 €
Âge : 0 à 2 ans
Forêt de Pont-de-Buis
Finistère, Bretagne
2751Arbre1820%FRhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/05/26e4d3c7df5f6180e098a7ecf8de3c7ee5d83283.jpgDouglasFutaie irrégulière Forêt de Montplonne 55https://ecotree.green/offres/foret/foret-de-montplonnehttps://ecotree.green/offres/55-meuse/foret-de-montplonne/douglas/2751
flag
Plus que 1 !
Douglas 18 €
Âge : 25 à 30 ans
Forêt de Montplonne
Meuse, Grand Est
4695Arbre18.7525%DKhttps://bocdn.ecotree.green/essence/0001/04/33a5e1266b7e223aa0292c07280991dec5f0b41e.jpegHêtreFutaie irrégulière Orø-Margrete 2 Forest 4490https://ecotree.green/offres/foret/oroe-margrete-2https://ecotree.green/offres/4490-sj%C3%A6lland/oroe-margrete-2/hetre/4695
Hêtre 18,75 €
Âge : 0 à 2 ans
Orø-Margrete 2 Forest
Sjælland, Danemark

Communication à caractère promotionnel. Cet investissement comporte des risques. Reportez-vous à l'article 18 des CGV et à la note d’information.

Voir nos arbres