Focus sur le chêne

Focus sur le chêne

Le genre Quercus compte entre 200 et 600 espèces. Dans la langue indo-européenne, il signifie l’arbre, preuve s’il en fallait, qu’il est l’arbre le plus important et le plus anciennement vénéré dans nos contrées. Ce roi de la forêt peut vivre des siècles et son bois est très recherché.

Les caractéristiques du chêne en France

Chênes verts ou kermès à feuillage persistant, ou chênes rouvres, pédonculés, pubescents : ils comptent parmi les arbres que l’on rencontre le plus couramment dans nos forêts (40% des essences en France). Les chênes au feuillage persistant sont typiques des climats méditerranéens et sont des espèces que l’on dit pionnières, tandis que les chênes caducifoliés peuvent s’adapter à des climats plus humides et plus froids. Sauf s’il pousse dans une clairière, il faut 100 à 150 ans au chêne pour atteindre la canopée. C’est une espèce très lente, qui produit ainsi un bois très dur.

Les chênes sont des arbres élevés (30 à 40 mètres), plus rarement des arbrisseaux. Leur enracinement général est profond, leur permettant de pomper l’eau dans les couches profondes du sol. Sociales, les espèces ont besoin de lumière. Leur tronc est élevé, droit ou tortueux et généralement crevassé. Certaines espèces, comme le chêne tauzin, sont drageonnantes.

Le rôle du chêne dans la biodiversité

Un grand chêne peut compter jusqu’à 150 000 feuilles dont l’épanouissement au printemps épuise la quasi-totalité des réserves d’eau faites par les racines. Lorsqu’il fait chaud, celles-ci pompent plusieurs centaines de litres d’eau par jour. Entre avril et septembre, un chêne adulte transforme environ 6000 kg de dioxyde de carbone en 4500 kg d’oxygène, grâce à ce feuillage très développé. Il peut aussi filtrer près d’une tonne de poussière et de substances polluantes contenues dans l’air.

A l’automne, il produira des dizaines de milliers de glands qui renferment chacun une graine, rarement deux, lesquelles passeront des mois au sol avant de donner naissance à des arbustes, généralement à la saison suivante. Les glands sont également une nourriture très recherchée par de nombreux mammifères.

Quelle est l'utilisation du bois de chêne ?

Le cycle sylvigénétique moyen et naturel (de la naissance à la mort naturelle) du chêne est d'environ 600 ans, mais son cycle sylvicole (durée de révolution) est nettement plus court. A l’époque de Colbert, les chênes étaient coupés à l’âge de 250 ou 300 ans. Pour des raisons économiques, les chênes sont désormais abattus bien plus jeunes. En France, dans les années 1980, la révolution d’un peuplement de chênes était de 160 à 200 ans. Avec la sylviculture dynamique, l’âge de coupe tend encore à se réduire.

Les chênes sont des arbres à bois dur qui est utilisé pour la charpente, l’ameublement, la menuiserie, la parqueterie et la production de plaquage. Le bois de chêne sert également à la confection des fûts de vin, de cognac ou de whisky. On utilise encore les copeaux de bois de chêne pour le fumage des viandes et des poissons, ou encore du fromage.

L’écorce du chêne-liège donne le liège qui sert notamment à la fabrication des bouchons. Il s’agit d’une espèce qui pousse sur le pourtour méditerranéen et au Portugal. L’Espagne, l’Algérie et le Maroc en sont les plus importants producteurs mondiaux.

Enfin, l’écorce de chêne étant riche en tanin, elle est utilisée pour tanner les cuirs. Dans le sud de la France où les chênes sont très nombreux et tortueux, ils servent principalement de bois de chauffage.

EcoTrees Tjänster & Garantier

reassurance.paiements_securises.titre

Säkra betalningar
Stripe - SEPA (€)

Kundservice

Kundservice
Nöjd eller återbetalad 24/7

Avis Vérifiés
Compliance

Compliance
EcoTree är registrerat hos AMF med nummer D-18-01 som förmedlare av olika tillgångar.

Hållbar förvaltning

Hållbar förvaltning
Alla våra skogar är försäkrade, certifierade och sköts enligt hållbara regleringar