Les feuillus et les conifères

L'appel de la forêt, le podcast EcoTree

avec Juliette
Poumon vert de la planète, la forêt nous est indispensable pour respirer, mais connaissez-vous réellement tous ses secrets et ses enjeux ? Vous avez enfin l'occasion d'enrichir vos connaissances grâce à notre podcast 100% forêt.
Nos podcasts / L'appel de la foret / Episode 3

Episode 3: Découvrez les feuillus et les conifères et apprenons ensemble à les différencier.

Ce qui distingue les résineux des feuillus est le bois de ces essences qui contient de la résine, c’est à dire une substance visqueuse et parfumée, sécrétée dans les feuilles, l’écorce et souvent dans le bois.

Le terme conifère signifie “qui porte des cônes”. Les fruits de nombreux résineux se présentent sous la forme de cônes (les fameuses pommes de pin).

La plupart des conifères possèdent des cellules sécrétrices de résine, d’où l’appellation de résineux dans le langage courant.

Les conifères sont des arbres et arbustes dont les ovules sont nus, simplement pincés entre les écailles d’un cône (1).

Pour la pomme de pin, par exemple, ces écailles s’ouvrent lorsque l’ovule est mature (2). Tous les conifères ne produisent pas de résine et ne sont donc pas tous des résineux, c’est par exemple le cas du thuya géant.

Généralement, les feuilles des conifères sont réduites à des aiguilles comme chez l’épicéa ou encore à des écailles comme pour le thuya.

A l’exception du mélèze et de quelques autres, les conifères ont un feuillage persistant : il ne tombe donc pas en automne.

Les conifères croissent plus vite que les feuillus, car durant l’hiver, leur processus de photosynthèse se poursuit partiellement. Ils atteignent ainsi des tailles plus élevées plus rapidement et leur port est plus régulier.

Par ailleurs, les résineux sont moins exigeants que les feuillus, pour ce qui est de la composition du sol où ils poussent.

Les feuillus, quant à eux, sont des arbres dont les ovules se développent dans un ovaire fermé.

Ils produisent des feuilles bien développées, qu’ils perdent en automne : on dit que leur feuillage est caduc. C'est le cas, par exemple, du peuplier, du hêtre ou encore du chêne.

Certains feuillus ont un feuillage persistant et copient les conifères en hiver en gardant leur feuillage. C’est le cas du laurier et du chêne vert.

Chez les feuillus, les fruits sont beaucoup plus variés. Selon les espèces, les formes sont différentes.

On peut les regrouper en divers familles, dont les « fruits secs ». , puisqu'elle désigne les fruits, au sens botanique du terme et généralement non comestibles, dont le péricarpe est sec (par opposition aux « fruits charnus »). Les botanistes distinguent les fruits secs déhiscents (1) et indéhiscents (2) qui ne sont pour la plupart pas comestibles pour l’homme, à de rares exceptions.

Mais ceux que nous apprécions généralement le plus sont colorés et possèdent des arômes que nous apprécions. On les dits “charnus” (3).

C’est au cours des expéditions menées par des voyageurs naturalistes, tels que David Douglas (adepte des jeux de mots, comme nos équipes !), que des échantillons et des espèces vivantes d’animaux et de plantes ont été introduits en Europe, notamment aux XVIIIe et XIXe siècles. Parmi eux, on compte le mélèze, le Douglas, le pin laricio ou encore le thuya d’Amérique du nord.

Après la révolution industrielle, beaucoup d’Etats décident en effet de reboiser. Le choix se porte alors principalement sur des essences résineuses : d’abord le pin sylvestre puis l’épicéa et le Douglas.

L’avantage des résineux est leur facilité de multiplication par semis mais aussi leur croissance rapide, qui les rend plus rentables.

Dans les forêts d’EcoTree nous privilégions la diversité des essences, c’est pour cela que vous pouvez devenir propriétaire d’un chêne comme d’un Douglas !
powered by Typeform
powered by Typeform
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription au podcast est confirmée.

Novice ou expert de la forêt, chaque semaine apprenez-en plus sur les arbres et leur environnement grâce aux podcasts EcoTree. 

Qui est EcoTree ?